À la UneFootballSport

Barcelone: ces anciennes gloires s’interrogent sur la gestion du club

Malgré des difficultés économiques et des problèmes internes au sein du club, Joan Laporta, président du FC Barcelone continue de faire des miracles. Les actions qu’ils posent soulèvent beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes de la part d’anciens internationaux, tels que Van Basten, Van Der Vaart et même Jürgen Klopp qui s’interrogent sur son management.

5

100 milliards de Fcfa, a peu près 153 millions d’euros, c’est le montant des investissements réalisés par le FC Barcelone pour ses différentes recrues estivales.  Des chiffres très élevés pour une équipe en baisse de régime et assaillie par d’interminables problèmes financiers. Du coup, certaines voix montent et s’interrogent sur la gestion  du club par son président Joan Laporta.

« Si vous me dîtes que je n’ai pas d’argent, alors je ne dépense rien. Ma carte de crédit a déjà été bloquée deux fois, heureusement, c’était il y a plusieurs années. Je vois ça comme un fan de football, et je ne comprends pas. Le seul club que je connais qui a un jour vendu son stade et d’autres droits était le Borussia Dortmund. Aki Watzke a dû venir à la dernière seconde pour tout sauver. Et je ne sais pas s’il y a un Aki Watzke à Barcelone», a lâché le coach de Liverpool pour Kicker.

 De son côté Marco van Basten, qui ne reconnaît plus l’institution façonnée par Johan Cruyff. «Je pense que Johan Cruyff aurait eu honte de voir comment le Barça se comporte aujourd’hui. Le comportent des dirigeants est en-dessous de ses standards» , a critiqué le triple Ballon d’Or néerlandais pour l’émission Rondo sur la chaîne de télévision Ziggo Sport.


1

Son compatriote, Rafael van der Vaart, a lui aussi pointé du doigt la manière dont les décideurs souhaitent se débarrasser de Frenkie de Jong pour libérer des fonds. «Vous ne pouvez pas traiter une personne de la sorte. Frenkie gagne trop ? A l’époque, il a signé un contrat, et désormais il peut décider de l’honorer ou bien de partir en bons termes, mais le Barça n’a pas à faire cela… C’est une mafia et ils doivent être punis» , a déploré le Batave sur la même antenne. Décidément, le Barça fait l’unanimité… mais pas dans le bon sens.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page