Afrique
A la Une

Bassin du Congo : 60 millions de dollars pour la forêt du Congo et la gestion des tourbières

Le président français Emmanuel Macron a signé une lettre d’intention engageant 65 millions de dollars (environs 40 milliards de Fcfa) pour la préservation de la forêt tropicale du Congo lors de la visite en France du président congolais Denis Sassou N’guesso, a-t-on appris auprès de l’agence d’information de l’Afrique Centrale.

  • Bassin du Congo : 60 millions de dollars pour la forêt du Congo et la gestion des tourbières

L’accord vise à aider le Congo à relever le défi relatif au développement économique durable, tout en prenant des engagements dans les secteurs de croissance clés tels que l’agriculture, les mines et les hydrocarbures puis, en minimisant leurs impacts sur le changement climatique.

Publicité

C’est dans cette optique que le Congo voudrait maintenir un taux de déforestation historique bas tout en diversifiant son économie. Il veut atténuer les risques futurs liés à l’exploitation agro-industrielle. Dans cet accord conclu, il s’engage à ne pas convertir plus de vingt mille hectares par an et ce, uniquement en-dehors des zones à haut stock de carbone et à haute valeur de conservation.

Le bassin du Congo est le deuxième plus grand bassin fluvial du monde, après celui de l’Amazone. En 2010, il restait environ 160 millions d’hectares et l’Afrique centrale abriterait là 10% de la biodiversité mondiale : les forêts de plaine et alluviales compteraient plus de 10 000 espèces de plantes supérieures (dont 3 000 endémiques

Couvrant 23,9 millions d’hectares qui représentent 69,8% du territoire national, les forêts du Congo constituent une source inestimable de biodiversité et de stocks de carbone.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer