AfriqueCameroun

Boko Haram prive d’école 1 million d’enfants en Afrique selon l’UNICEF

Le constat est plus qu’amer. En langue Haoussa, Boko Haram signifie «l’éducation occidentale est un péché». En effet, L’Unicef décrit une déscolarisation massive dans quatre pays africains, face à rébellion menée par le groupe islamo-terroriste. Plus de 2 000 écoles ont été fermées au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger, rapporte mardi Mamafrika.
Ces quatre pays sont les plus touchés par les attaques du groupe terroriste. Dans leur mission suicide, ces terroristes détruisent presque tout sur leur passage. En plus des 2000 écoles fermées, des centaines d’autres établissements ont été attaqués, pillés ou incendiés par les djihadistes, dénonce l’Unicef.

Publicité

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari a donné à l’armée jusqu’à la fin de l’année pour stopper les violences du groupe islamiste. Le défi ne sera pas relevé. Le Cameroun, malgré des incursions des terroristes de temps à autre, qui commentent des attentats sur son sol, a su préserver son pays. Le Tchad vit des attentats terroristes spectaculaires.

L’enlèvement et la séquestration de 276 lycéennes à Chibok (nord-est du Nigeria) reste un nœud pour la soi-disante « communauté internationale ».  Environ 200 d’entre elles sont toujours détenues par Boko Haram.

Qu’en pensez-vous ?

Source : Mamafrika.tv

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page