Showbiz

Brésil: Un mannequin meurt après s’être effondré lors d’un défilé

Un mannequin brésilien est décédé après s’être effondré sur le podium de la Fashion Week brésilienne de Sao Paulo.

Tales Soares, âgé de 26 ans, surnommé Tales Cotta, était sur la piste samedi lorsqu’il trébucha et tomba soudainement alors qu’il s’apprêtait à sortir, rapporte CNN.

Publicité

Brésil: Un mannequin meurt après s'être effondré lors d’un défilé

Sa chute de podium a été capturée dans une vidéo de l’événement. Soares a reçu de l’aide après sa chute et a été conduit à un hôpital où il est décédé plus tard, ont déclaré les organisateurs de la Fashion Week dans un communiqué posté sur Twitter.

“La SPFW vient d’apprendre la mort du mannequin Tales Soares, qui avait été victime d’un malaise soudain durant le défilé d’Också”, peut-on lire dans le communiqué. “Il a été rapidement secouru […] et transporté à l’hôpital, mais n’a malheureusement pas survécu.

« Nous sommes désolés pour cette perte et nous présentons nos sincères excuses à la famille de Tales.”

Brésil: Un mannequin meurt après s'être effondré lors d’un défilé

Très peu de temps avant sa mort, Tales Cotta avait posté sur son compte Instagram plusieurs images de cette Fashion Week brésilienne, qui est le plus important rendez-vous de la mode en Amérique latine.

La cause de la mort de Soares n’est pas encore connue.

Brésil: Un mannequin meurt après s'être effondré lors d’un défilé

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer