Sport

Brouille Cavani-Neymar : Dani Alves donne sa version des faits

Le défenseur brésilien Dani Alves lors d’une récente interview au micro de la télévision brésilienne SporTV, est revenu sur l’accrochage entre Neymar et Cavani pendant la deuxième mi-temps du match de championnat qui a opposé le PSG à l’Olympique Lyonnais le week-end dernier.

Publicité

Sur la raison de son refus de donner le ballon à Cavani mais plutôt à Neymar, le brésilien explique qu’il avait voulu prendre ses responsabilités et tirer le coup franc lorsque Neymar lui a pris le ballon entre les mains.

Publicité

Brouille Cavani-Neymar : Dani Alves donne sa version des faits

« J’allais tirer le coup-franc ! J’ai pris le ballon pour m’en charger moi-même, parce que j’ai déjà marqué quelques coups-francs. J’avais confiance en moi. Je le sentais. Le plus important, c’est que  l’équipe soit en tête plus que n’importe quelle statistique individuelle. Je crois que, quand on a envie et que le jeu est bloqué, on veut prendre ses responsabilités. C’est ce que j’ai voulu faire, mais Neymar m’a pris le ballon et c’est lui qui a fini par tirer » a expliqué Dani Alves au micro de la télévision brésilienne SporTV.

Pourtant sur les images, l’ancien latéral droit de la Juventus de Turin s’était emparé du ballon pour le remettre à son ami et compatriote Neymar.

L’on se souvient que lors de cette rencontre, Edinson Cavani avait pris le ballon pour exécuter un penalty  qu’il avait malheureusement raté. Pourtant, Neymar qui s’était rapproché de lui, avait souhaité le tirer. Mais Cavani avait catégoriquement refusé de lui céder la balle. Le fait d’avoir manqué le penalty, agaçait Cavani qui aurait voulu se rattraper en tirant le coup Franc. Mais malheureusement, Dani Alves n’a pas voulu lui donner le ballon pour tirer le coup franc. Il avait plutôt préféré le donner à Neymar.

Brouille Cavani-Neymar : Dani Alves donne sa version des faits

Pour certains observateurs, cette sortie médiatique du défenseur parisien a surtout pour objectif de faire taire la polémique même si Dani Alves ne rend pas fidèlement compte des faits.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Que ça soit Neymar ou Cavani..le fait est passé. Oublier cette politique ça ne sert à rien de faire des palable à cause d’un penalty. En tout cas, Neymar tu es le meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page