À la Une Burkina Faso Sécurité

Burkina Faso/ 13 gendarmes tués par des terroristes sur une route

Armée Burkinabè

Les terroristes ont encore frappé au Burkina Faso. Dans la journée du 13 mars, ils ont successivement attaqué des civils et des gendarmes. Si on ne sait rien sur le nombre de victimes civiles, du côté de l’armée, on dénombre des pertes en vies humaines.

13 gendarmes burkinabè sont tombés les armes à la main sous le feu de terroristes embusqués. Ces terroristes ont finement planifié leur coup. En effet, avant d’attaquer les gendarmes, les terroristes ont d’abord mené un assaut sur car de transport de civils. Avec un engin explosif improvisé, ils ont fait sauter le car. L’incident s’est passé sur l’axe Dori-Kaya, à environ 5km de Taparko dans la province de Namentenga.

Informée, une équipe du 13e Escadron de Gendarmerie Mobile de Dori, en mission d’escorte sur l’axe Dori-Kaya, s’est déployée dans la zone. Elle a porté secours aux victimes de l’explosion du car de transport en commun informe la Gendarmerie burkinabè, dans un communiqué officiel. Les gendarmes accomplissant leur mission régalienne ne s’attendaient pas à une embuscade des mêmes terroristes qui ont fait sauter le car.

Ainsi, de retour de sa mission, aux environs de 15h 30, la même équipe de gendarmes a été la cible d’une embuscade tendue par des terroristes armés, sur ledit axe. Pris par surprise, les gendarmes sont d’abord fragilisés. Mais, ils vont rapidement se réorganiser sous le feu ennemi et riposter. La riposte des gendarmes a permis de repousser l’attaque. Malheureusement, 13 gendarmes sont tombés parmi eux. Cinq d’entre eux ont aussi été blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *