Burkina FasoSanté
A la Une

Burkina Faso: deux grandes figures chrétiennes attaquées par le coronavirus

Le Burkina Faso enregistre son premier cas du coronavirus avec la contamination de son célèbre pasteur Mamadou Karambiri et son épouse Hortense Karambiri, tel que confirmé lundi soir par le ministère burkinabè de la Santé.

Deux premiers cas de coronavirus ont été confirmés lundi, 9 mars 2020, au Burkina Faso. Si aucune information n’a filtré sur l’identité du couple, le ministère burkinabè de la Santé précise que la pasteur revenait de Mulhouse en France où il a pris part à un programme annuel traditionnel d’une semaine de jeûne et prière du 17 au 21 février 2020.

Publicité

Cette année, le célèbre pasteur burkinabé Mamadou Karambiri, accompagné de son épouse, était invité comme orateur principal de cet important rendez-vous chrétien qui s’est déroulé du 17 au 21 février dans l’Est de la France, près des frontières suisse et allemande.

Dans cette période dominée par l’épidémie de coronavirus, une dizaine de participants, y compris le pasteur Mamadou Philippe Karambiri et son épouse Hortense Karambiri, ont été infectés au Covid-19.

Certains le justifient du fait que Karambiri était l’orateur principal de cet important événement à Mulhouse auquel ont participé plusieurs cas avérés de personnes ayant contracté la maladie. Selon eux, le pasteur burkinabè était censé être le premier personnage en contact avec tous les participants. De surcroît, des fidèles de son église y étaient.

Sur recommandation de l’Agence Régionale de la Santé, un communiqué a par ailleurs été publié par l’église Ouverte Chrétienne pour inciter les fidèles à la vigilence. On y lit que le culte du mardi 3 mars a été suspendu.

De retour au pays des hommes intègres, le couple Karambiri  la ministre de la santé burkinabé, Pr. Claudine Lougué, s’est aussitôt saisie du dossier et organisé une conférence de presse pour rassurer la population des mesures prises par le gouvernement burkinabé pour circonscrire le mal.

Publicité 2

Il faut aussi noter que ces deux cas confirmés du COVID-19 chez le couple Karambiri viennent porter à trois (3), le nombre d’africains noirs contaminés par ce virus dont le bilan mondial est estimé aujourd’hui à près de 115 000 personnes contaminées pour plus de 4000 morts.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer