Burkina Faso: François Compaoré sera extradé ce mercredi

2

Le frère de l’ancien président Burkinabè, François Compaoré sera extradé ce mercredi 13 juin. Depuis la France où il est en ce moment, le frère de Blaise Compaoré attend la décision de la France. Il est mis en examen dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998.

La France n’a pas encore dit si oui ou non elle décidait d’extrader François Compaoré ce mercredi 13 juin. Agé de 64 ans cet homme fort de l’ancien régime de Blaise Compaoré vit depuis un certain moment en France.

Publicité

A la suite d’un mandat d’arrêt international émis contre lui le 05 mai 2017, Blaise Compaoré a été arrêté à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle par la police française en octobre de la même année.

En Mars dernier, une audience avait eu lieu devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris. Les avocats de François Compaoré avaient demandé l’annulation de cette demande d’extradition pour manque de solidité de la demande.

Du côté de la justice Burkinabè, l’implication du frère de Blaise Compaoré dans le meurtre du journaliste est claire. Des documents qui l’incriminent ont été présentés.

L’avocat de M. Compaoré est formel, il n’y a rien à reprocher à son client. Et les documents brandis pas la justice burkinabè n’ont jamais été transmis à la justice française.

L’avocat Pierre-Olivier défie même les juges burkinabè en ces termes : ” Si vous n’avez pas ces documents, au bout de dix mois, c’est que ces documents n’existent pas “.

L’avocate représentant le Burkina Faso a fait savoir, quant à elle, que l’arrestation de François Compaoré est ce qui a poussé à l’ouverture du dossier Zongo. ” Ce qui vous est demandé, c’est que la justice burkinabè puisse faire son travail “, avait-elle ajouté à l’audience.

Burkina Faso: François Compaoré sera extradé ce mercredi

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J’aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d’actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés.

+225 89686134

abraham.nguessan@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Les burkinabe dois chercher autre chose à faire que de ce faire des montagnes en faisant le tour de le même thème .

    Faisons que c’est le passé car le chapeau rouge ne c’est pas dirige lui même, en s’attaquant le respect contribuable burkinabè on a besoin d’avancer elle n’a pas vu sur le temple de l’autre assez long de ce que je pense nous devrions chercher à se comprendre émettre un terme aller non soi-disant la France ou que je ne sais pas pour jouir un nom propre sens burkinabè pour être libre et non vivre sur les conditions de Colonia

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
0
0
X