AfriqueBurkina Faso

Burkina Faso : les enfants soldats ont tué au moins 138 personnes

Un groupe de jeunes garçons aurait aidé à mener une attaque au Burkina Faso qui a fait au moins 138 morts. L’attaque de début juin dans le village de Solhan, dans le nord-est, a fait au moins 138 morts.

Il s’agit de l’un des massacres les plus meurtriers depuis des années dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui a eu du mal à repousser de multiples insurrections, notamment de groupes liés à al-Qaïda et à l’État islamique, selon le Washington Post.

Publicité

L’attaque dans le village de Solhan, dans le nord-est, a été principalement perpétrée par des enfants âgés de 12 à 14 ans, a déclaré cette semaine aux journalistes le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura. « Nous sommes alarmés par la présence d’enfants au sein de groupes armés », a déclaré Sandra Lattouf, représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, dans un communiqué au Post. 

« Alors qu’ils vivent parmi des acteurs armés, les enfants subissent des formes inadmissibles de violence, notamment des violences physiques et sexuelles ou un niveau élevé d’expériences traumatisantes. »

LIRE AUSSI: Cameroun: 4 soldats soupçonnés d’avoir exécuté des femmes et leurs enfants arrêtés

La crise au Burkina Faso a fait des centaines de morts et déplacé plus de 1,2 million de personnes, dont 61% d’enfants, selon l’UNICEF. Une école sur 10 a fermé, ce qui a touché plus de 300 000 enfants.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page