À la UneBurkina FasoPolitiqueSécurité
A la Une

Burkina Faso/ Les terroristes tuent plus de 10 soldats dans une attaque « complexe »

L’armée burkinabè est encore endeuillée par la horde de terroristes qui essaime dans le nord de ce pays sahélien. Un communiqué de l’armée explique ce qu’il s’est passé ce vendredi 8 avril, lorsque des terroristes ont visé un détachement de l’armée, faisant plusieurs morts après d’intenses combats.

Les terroristes au Burkina lancent un défi au Colonel Damiba qui dit avoir pris le pouvoir pour ramener la sécurité dans le pays. Depuis quelques temps, les terroristes veulent en découdre et le prouvent par une tactique de harcèlement des troupes burkinabè. Les attaques se succèdent dans le nord et dans l’ouest du Burkina. La dernière attaque contre les soldats burkinabè a eu lieu ce vendredi 8 avril.

Selon le communiqué de l’état-major, les soldats burkinabè ont subi une attaque jugée complexe. Dans cette attaque, l’armée burkinabè a perdu au moins 12 soldats, d’après le bilan provisoire dressé par le haut commandement de l’armée. L’attaque a visé le détachement de Naguissima dans la région du Centre-Nord, indique le communiqué de l’armée.

Lire aussi: Guerre en Ukraine/ « L’opération se terminera dans un avenir proche » (Kremlin)

En plus des 12 militaires tués dans la bataille, 4 civils, faisant partie des supplétifs de l’armée, sont tombés au champ d’honneur. Le triste bilan s’alourdit encore de plusieurs blessés dans les rangs de l’armée. Le communiqué parle d’une vingtaine de soldats rendus non-opérationnels par les terroristes. Les terroristes ont causé aussi des dégâts matériels. Pour les contrer, l’armée dit avoir déployé du renfort. Le 1 avril, le Colonel Damiba avait juré qu’il ferait un bilan sécuritaire dans 5 mois.

Burkina Faso/ Les terroristes tuent plus de 10 soldats dans une attaque "complexe"

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page