À la UneAfriqueBurkina FasoPolitique

Burkina/ Roch Kaboré parle pour la première fois, après la réunion manquée avec Blaise Compaoré

L’ex-président burkinabè, Roch Marc Kaboré a brillé par son absence à la réunion organisée par le chef de la junte. Après la réunion qui a viré au fiasco, l’ancien président est sorti de son silence pour expliquer les circonstances qui ont prévalu à sa non-participation à la rencontre.

 Roch Kaboré, renversé par le coup d’Etat du lieutenant-colonel Damiba le 24 janvier 2022 s’est exprimé pour la première fois. Depuis sa résidence, l’ex-président a pris la parole pour expliquer la raison principale de son absence à la réunion convoquée par le chef des putschistes burkinabè. Il voulait s’y rendre mais a dû rester sur place pour éviter des violences entre militaires et ses partisans.

« Ce matin, me préparant pour la réunion, je me suis retrouvé dans la situation où devant la porte, il y avait des personnes exigeant que je n’aille pas à cette rencontre. Au regard du nombre, les CRS sont venus pour voir dans quelle mesure je pouvais m’y rendre. Mais j’ai considéré que nous sommes déjà dans pas mal de discussions et qu’utiliser la force en la matière ne résoudrait pas les choses. C’est pour cela que je n’ai pas participé à la rencontre« , se justifie Roch Kaboré. C’est la toute première fois qu’il parle après sa chute.

Pour lui, l’initiative du Colonel Damiba est appréciable sinon louable dans son esprit, puisqu’il s’agit de mettre en place une synergie d’actions pour stabiliser le Burkina. « En tant qu’ancien chef d’État, je me suis senti interpellé par cette concertation car elle consistait pour chacun à donner son point de vue sur la question. L’initiative à la base est louable« , dira Roch Kaboré sur l’action initiée par la junte.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!