À la UneAfriqueBurkina FasoPolitique

Burkina/ Voici les officiers avec lesquels le Colonel Damiba s’est réfugié au Togo

Le Colonel Damiba a quitté le pouvoir dans la confusion hier au Burkina. Avant de prendre la poudre d’escampette, il a pris soin de monter dans l’hélicoptère avec des officiers proches de lui. Un média burkinabè lève un coin de voile sur ces hommes qui ont fui avec Damiba.

« Selon les sources de Omega média, l’aéronef est piloté par deux proches de l’ancien président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) à savoir les capitaines Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo et Hassan Salem Diallo », écrit le journaliste Lamine Traoré, auteur de cette révélation. Omega Média qui eu l’honneur de recevoir la première interview du Capitaine Traoré a des tuyaux…

Sur l’identité des officiers qui ont fui avec Damiba, l’article indique que « Le premier est celui qui avait lu la déclaration de proclamation du MPSR à la suite du coup d’Etat du 24 janvier dernier contre le Président Roch Kaboré. Le second est celui qui a fait voler samedi un des quatre MI 171 de la flotte burkinabè pour effrayer les hommes du Capitaine Ibrahim Traoré ». Pourquoi Damiba a-t-il fuit avec ces deux officiers particulièrement?

Omega Media explique que « Ces deux pilotes qui étaient des hommes forts du régime de Damiba sont fortement soupçonnés d’être ceux qui pilotaient l’hélicoptère Écureuil B3 à partir duquel on a tiré à l’aide d’un PKMS sur le cortège de Roch Kaboré le jour du coup d’Etat« . Ils criaignaient peut-être d’être mis aux arrêts par leurs frères d’arme.


Enfin, Lamine Traoré révèle qu’un troisième pilote nommé « Didace Charles Ouedraogo, également capitaine est avec eux, selon les sources de Oméga média ». Renversé le 30 septembre 2022, le Colonel Damiba est accusé d’avoir perverti les buts du coup d’Etat de janvier 2022 contre Roch Kaboré. En quelques heures, les hommes du Capitaine Traoré l’ont bouté du pouvoir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!