Cameroun

Cameroun/Crise anglophone: samuel Eto’o sort enfin du silence

Dans le cadre d’une récente visite effectuée du côté du groupe de presse Equinoxe, l’ancien capitaine des Lions Indomptables Samuel Eto’o a profité de l’occasion pour s’exprimer au sujet de la situation sociopolitique du pays. De manière particulière, l’ex-attaquant du FC Barcelone a évoqué la guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Pour le néo-retraité, les Camerounais doivent donner une chance à la paix et reprendre goût de vivre ensemble. Samuel Eto’o estime que l’heure est à l’apaisement des coeurs:

Publicité

«Notre beau pays traverse des moments difficiles et mon plus grand rêve, c’est que nos cœurs s’apaisent. C’est vraiment qu’on retrouve le vivre-ensemble qui nous a toujours caractérisés et qu’on a toujours enseigné aux autres nations», a-t-il exhorté avant de poursuivre:

«le Cameroun c’est un pays spécial qui nous appartient tous, nous ne sommes pas parfaits – moi le premier – mais j’aimerais vraiment que nos cœurs soient apaisés et que nous revenions à de meilleurs sentiments», a-t-il ajouté.

La présence de Samuel Eto’o au Cameroun se justifie en raison du tirage au sort du prochain CHAN qui a débuté le 17 février 2020 à Yaoundé.

Comme tous les Camerounais, l’ex-international camerounais a appris le massacre de plusieurs civils, dont des femmes enceintes et enfants, au cours d’affrontements entre milices séparatistes et l’armée régulière le 14 février à Ngarbuh au Nord-Ouest.

Crédit photo: Doingbuzz

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer