CamerounPolitique

Cameroun : Une folle rumeur annonçant la mort de Paul Biya enflamme la toile

Depuis quelques jours, une rumeur annonçant le décès du Président de la République, Paul Biya.circule dans la presse camerounaise et sur les réseaux sociaux.

Selon cameroon-concord, cette rumeur aurait été alimentée par le Collectif des organisations démocratiques et patriotiques des Camerounais de la diaspora (CODE). Cette organisation affirmait que le président a été aperçu dans une clinique suisse.

Publicité

Le collectif qui prétendait tenir ses informations de sources sûres a déclaré que le Président avait quitté Yaoundé discrètement en compagnie de son épouse pour le canton suisse.

Le CODE a également ajouté que le couple présidentiel aurait été « localisé dans une clinique très chic en Suisse. Tout le personnel de ce centre hospitalier est très étroitement surveillé. La police tient toutes les sorties nuit et jour et vérifie systématiquement l’identité de tous les visiteurs. La tension est très palpable autour de cette clinique et l’inquiétude se lit sur les visages ».

Cette organisation créée à Bruxelles en Belgique, milite pour le départ de Paul Biya.

Cependant, aucun communiqué du Directeur du Cabinet civil n’a annoncé le départ du Président. Selon actucameroun, Paul Biya a regagné Yaoundé lundi en provenance de son village Mvokmeka.

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que le président camerounais est victime de rumeurs annonçant son décès. En 2004, un Camerounais vivant aux États-Unis avait annoncé la mort de Paul Biya sur internet.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer