Cameroun
A la Une

Scandale: Samuel Eto’o accusé d’exploiter les mineurs…J.Rémy Ngono fait le déballage

Le journaliste J. Rémy Ngono s’est attaqué à l’ancien lion indomptable Samuel Eto’o dans une vidéo diffusée ce mercredi 22 janvier sur sa page Facebook officielle. L’ex-chef de chaine de Radio Siantou accuse l’ancien attaquant du FC Barcelone d’exploiter impunément des mineurs. Le journaliste précise que Samuel Eto’o entretient un réseau d’exploitation des mineurs qui aurait conduit plusieurs enfants vers la perdition.

«Vivants ou morts, ils ne reviendraient jamais. On peut être bon père, mais on ne devrait jamais prendre les enfants des autres. On peut être bon père, mais on ne devrait pas mettre les enfants des autres dans une situation de précarité hostile  aussi dangereuse juste pour les affaires», a-t-il d’abord déclaré avant de poursuivre:

Publicité

«Affairisme, c’est ce que je dénonce. J’ai juré de ne jamais entré dans les duperies. Je ne vais jamais demander à Samuel Eto’o d’aller s’occuper de son enfant. Mais je vais demander à Samuel, vous avez pris des camerounais, des jeunes camerounais entre 10 et 12 ans. Ce qui est une exploitation de mineur, un crime pour l’humanité. Comment est-ce que les autorités camerounaises ont laissé des enfants de cette envergure-là voyager. Où se trouvent-ils? Quel est leur avenir?  Toujours dans le business».

En poursuivant sa dénonciation, Rémy Ngono se présente comme la voix des sans voix et rassure qu’il reviendra plus en profondeur sur cette affaire ô combien importante.

«Je n’ai pas de problème personnel avec qui que ce soit, mais je suis toujours la bouche de ceux qui ne peuvent pas exprimer leur colère. De ceux qui peut-être sont dans l’hiver entrain de trimer à gauche ou  à droite. Et quand je sais que ces enfants ont été placés sous tutelle de Meçales, l’avocat d’Eto’o et que par la suite, c’est la fille de l’avocat qui a repris cela. Je vais y revenir en profondeur», Conclut le journaliste à ce sujet.

Publicité 2


Crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

5 commentaires

  1. Ses graves de voir les Africains se comportés de cette manière, il ne veut jamais voir leur frère noir réussi ou un jour être au sommet du monde. Rely tu est vraiment un lâche tu n’es pas digne fils d’Afrique. Tous se que tu disais de Etoo sur Rfi au moment L’enfant D’Afrique joueur ont n’est tous au courant tu ne la jamais aimer, supporter et même dans les votes pour le ballon d’or. Comme tu aimes bien les pro verbes ngono on ne vent par le village pour acheté le chant occupe toi des sens voire de France si tu as pris de l’âge et tu ne sais pas quoi faire dit à C Ronaldo de venir à ton n’aide. Tu est un produit français et finalement tu t’es fait démasquer on vous connaît tu n’a jamais aidé L’Afrique, exprès de français Habillé en noir

  2. Je ne suis pas surpris sur cette affaire de Samuel eto’o c’est un escroc j’ai lui est rencontré dans un site de rencontre africaine il ma demandé mon numéro de wathsapp j’ai lui est donner il ma appelé soit disent qu’il veut aidée les jeunes africain a devoloper leur bissness il ma présenter son directeur meussieur Albert Nboumbe ils mon demandé une somme de 40000 FCFA pour qu’il puis m’envoyer 5000000 cinq millions de FCFA depuis j’ai envoyé la somme ils mon bloquer sur wathsapp un moi après j’ai lui est rencontré sur istagram ils fuit comme je sais pas ou lui poursuivre et comment aujourd’hui je suis heureux de voir ce la en lui je pris pour qu’il est plus de 40000 problèmes

    1. c’est seulement l’eau qu’on a mis dans tête ou y a quelqu’un qui court nu dedans ? donc parce que t’a vu photo d’Eto’o et son mon tout de suite, monsieur conclut que c’est Eto’o. avec tous les arnaqueurs dans ce monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer