Cameroun

Cameroun : Joseph Antoine Bell tacle violemment Richard Bona

Suite à la récente sortie du célèbre artiste musicien Richard Bona sur sa page Facebook dans laquelle il reprochait à l’ancien lion indomptable Joseph Antoine Bell de soutenir l’idée selon laquelle l’alternance au Cameroun n’était pas obligatoire, le bassiste basé aux Etats-Unis avait décidé de jeter le maillot de l’ex-gardien de but camerounais dans la poubelle.

Un geste de Richard Bona qui avait poussé Joseph Antoine Bell à réagir amèrement. L’ancien Gardien de l’Olympique de Marseille a répondu violemment à Richard Bona en indiquant qu’ «un Camerounais qui se présente avec un passeport étranger et attend qu’on l’admette dans notre pays parce qu’il a une guitare est un idiot.»

Publicité

Il faut dire que depuis quelques temps, Richard Bona et Joseph Antoine Bell se rendent coup pour coup. Très critique envers le régime Biya et ceux qui le soutiennent, l’auteur du titre «Allô Fokou» avait lancé les hostilités suite aux déclarations de Bell sur la non obligation de l’alternance au Cameroun.

L’ancien lion indomptable avait déclaré : « lorsqu’on est passé du président Ahidjo au président Biya, il y en a qui ont considéré cela comme une alternance aussi. Ce n’était pas une alternance et l‘alternance n’est pas obligatoire…».

Une position qui n’a pas eu un échos favorable chez Rihard Bona, raison pour laquelle il a jeté le maillot de l’ancien footballeur à la poubelle.

Pour Joseph Antoine Bell, sa nationalité camerounaise ne souffre d’aucune contestation. Puisqu’il est né au Cameroun. « Je suis Camerounais, et je suis né en 1954. A cette époque, le Cameroun était français, donc je suis né Français. Les gens ne le savent peut-être pas, et comme j’ai de l’inspiration, je ne laisse jamais passer mon droit », révèle l’ancien footballeur franco-camerounais.

Crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer