Cameroun

Cameroun: l’avocate du MRC condamnée à la prison ferme

La célèbre avocate et militante du MRC (mouvement pour la renaissance du Cameroun) Me Michelle NDOKI a été condamnée à six mois de prison ferme assortis d’un mandat d’arrêt. Toutefois, la militante engagée du premier parti d’opposition n’était pas la seule à avoir écopé de cette sanction. Une quarantaine de militants du MRC ont aussi écopé de la même sentence.

Le verdict est tombé au cours d’un procès éclair et inattendu le 08 août 2019 au Tribunal de Première Instance de Bonanjo à Douala à la grande surprise de son avocat Me Sikati Désiré.

Publicité

Pour rappel, Me Michelle NDOKI et plusieurs membres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) avaient été arrêté lors des ‘marches blanches’ organisées par le parti du Prof Maurice Kamto dans le cadre de la réélection contestée de Paul Biya à la présidentielle de 2018.

En effet alors que la cause était renvoyée à ce jour et pour la énième fois pour extraction des prévenus détenus à la prison de kondengui à la diligence du MP, celui-ci va déclarer à l’audience que le MP n’a pas à extraire les prévenus hors de sa zone de compétence et sollicitera alors que l’affaire soit jugée sur le fond. Malgré mes objections le juge va violer sa propre décision sur l’extraction des prévenus en demandant au MP si dans ces conditions il maintient ses précédentes réquisitions c’est à dire celles qui avaient précédé le rabat du délibéré pour l’extraction des détenus.Cinq minutes après le juge va donner lecture de sa décision manifestement rédigée avant l’audience. ” a expliqué Me SIKATI, l’avocat de la défense.

 

Crédit photo: Daily News Cameroun

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer