AfriqueCamerounDivers

Cameroun : un étudiant arrêté pour avoir contesté la vente de la carte d’étudiant

Doit-on vendre la carte de l’étudiant ? Pourquoi la carte d’étudiant n’est plus gratuite ? Ce sont des questions que se posait sans doute Thierry Batoum et qui l’auraient poussé à protester la décision administrative de l’université qui stipule que les cartes d’étudiant ne seront plus gratuites.
Pour exprimer sa détermination à protester cette décision, le président de l’Addec (Association pour la défense des droits des étudiants Camerounais) Thierry Batoum a organisé une marche silencieuse et pacifique dans le campus de l’université de Yaoundé I. Mais il a été stoppé par la police du Campus. Le recteur a intimé l’ordre qu’il soit déféré devant le procureur pour trouble à l’ordre public et incitation à la révolte en milieu universitaire.
Pour l’association, il s’agit d’un abus de droit de plus. En 2014, le président et le secrétaire général de cette association avaient subi le même sort avant d’être exclus respectivement de polytechnique et de l’Ecole normale supérieure, (ENS) où ils sont respectivement inscrits.
Une décision du ministre chargé de l’Enseignement supérieur (Minesup), les avait rétrogradés en classe inférieure, mais ils ne sont pas encore autorisés à reprendre les cours.

Publicité
Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

6 commentaires

  1. le Cameroun dit pays de droit, devoile enfin sn vré visage. la honte forcie les etudiants ou aux intellectuels camerounais soucieux et conscients du bien etre de leur pays a porté les voiles noires, car ils vivent la même situation que nos compatriotes de l’extréme-nord du pays, c’est a dire la “boko haramisation” des etudiants par les chefs d’etabissemts. non seulemt la vente de la carte d’etudiant ki touche toute la communauté intellectele camerounaises et l’arrestation de ceux ki s’oppoz a ce systém, mais et surtout la confiscation des primes d’excelence des etudiants.
    une question: ces chefs ne sont-ils passés par cette voie avant de devenir ce q’ils sont aujrd’hui? a leur epoque la carte d’etudiant n’etait-elle pa gratuite et n’avaient-ils pas eu des bourses?
    oh! mon Dieu quel ingratitude je sais certe qu’ils diront qe c’est le systéme ki leur impose tout cela.

  2. bj, triste pour moi de recevoir des infos pareil dans un pays comme le Cameroun; est vrai ou faut que ce jeune homme a manifesté et est ce vrai que les cartes des étudiants sont vendues ???
    si le Cameroun est un pays de droit alors que la justice soit faite afin de valoriser l’image de la stature nationale .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer