AfriqueCamerounDiversPolitique

Cameroun/Terrorisme: 15 personnes tuées dans une attaque des membres de Boko Haram

Alors qu’on la croyait déjà agonisante, la secte terroriste Boko Haram vient encore de frapper.La nuit du mercredi 21 octobre au jeudi 22 octobre 2015 a été sanglante à Doulo, un village du département de Mayo Sava, région de l’Extrême-Nord. Au moins 15 personnes ont été tuées par les membres de Boko Haram.

Publicité

Selon des sources sécuritaires, les membres du groupe terroriste Boko Haram, lourdement armés, ont fait irruption à Doulo au milieu de la nuit. Apres avoir encerclé le village, ils ont incendié des maisons, avant d’assassiner 15 personnes. Prises de court, les forces de défense camerounaise sont intervenues quand les insurgés avaient déjà replié dans leur base au Nigeria.

Après cette nouvelle attaque meurtrière attribuée à Boko Haram, les villageois se sont enfuis vers Mora. Les blessés ont été transportés dans les principaux hôpitaux de Mora et de Maroua, le chef lieu de la région de l’Extrême-Nord.

Il faut signaler par ailleurs que c’est la seconde exaction attribuée à Boko Haram depuis que les soldats Américains ont débarqué dans le septentrion camerounais pour aider à mettre hors d’état de nuire ces hommes sans coeur. Le samedi dernier, un officier de l’armée camerounaise, le capitaine Robert Djinebo avait trouvé la mort suite à un affrontement contre les insurgés.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Les marines vont s’occuper de ses tueurs a gages,qui salissent la reputation de l’islam et extermine des innocents allez au diable bandes de sanguinaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer