À la UneCoupe du monde Qatar 2022FootballSport

CDM 2022/ « La Nationalmannschaft devient progressivement un nain »: la presse allemande en colère

La presse allemande est particulièrement remontée contre la National Mannschaft. Eliminés en phase de poules pour la seconde fois consécutive, les Allemands ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes dans le football mondial. Pour les journalistes allemands, c’en est de trop. Florilège de quelques réactions dans les médias.

La presse allemande a dans son ensemble fustigé la piètre participation de son équipe à la Coupe du Monde du Qatar. Les Allemands bien que vainqueurs du Costa Rica hier sont éliminés de la Coupe du Monde. Une élimination qui fait suite à la banqueroute e 2014 au Brésil et au naufrage dans les eaux glaciales de la Russie en 2018. Le déclin est en marche pour cette grande nation de football.

« La Nationalmannschaft devient progressivement un nain et le pire, c’est qu’aucune amélioration n’est en vue et que l’Euro en Allemagne se rapproche (14 juin- 14 juillet 2024). La fédération allemande fait naufrage à tous les étages. Une situation qui ne peut pas continuer ainsi. C’est encore une terrible débâcle pour l’Allemagne. La responsabilité en incombe à un certain nombre d’acteurs majeurs, en commençant par le sélectionneur Hans-Dieter Flick jusqu’au directeur général Oliver Bierhoff en passant par Bernd Neuendorf, le président de la fédération. », dénonce le bihebdomadaire Kicker. 

Pour le quotidien  » Bild », il s’agit tout simplement de la fin d’une grande nation de football. « C’est définitivement la fin d’une grande nation du foot. Cette élimination prématurée constitue une des pires soirées de notre histoire. Il ne faut pas chercher trop loin pour dénicher les principaux coupables : la fédération, le sélectionneur et les internationaux, personne d’autre. Ce 1er décembre 2022 restera dans les annales et marque la fin d’une ère pour ce qui a si longtemps été une grande et fière nation de football. Quatre fois championne du monde, trois fois championne d’Europe, c’est désormais bien loin. La réalité est brutale : fin de parcours dès la phase de groupes de la Coupe du monde 2018, éliminée dès les huitièmes de finale de l’Euro 2021 et encore au premier tour au Mondial 2022. », accuse Bild.


Le magazine Focus n’y est pas allé de main morte également. « Nous ne sommes plus une équipe qui brille dans les compétitions majeures. La liste des carences de notre football est très longue. Il faut à présent utiliser des jumelles pour apercevoir le sommet du football international et c´est sans doute ce qui fait le plus mal. », assure cet autre journal sportif. Il est définitivement relégué aux calendes grecques le temps où croiser l’Allemagne en Coupe du Monde ou tout simplement en compétition était une hantise. Le temps de la reconstruction a donc sonné pour redorer son blason et retrouver son lustre d’antan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!