Cameroun

« Ce n’est pas à nous de juger » : la sœur de Gaelle Enganamouit brise le silence après la publication de sa s*xtape (vidéo)

Depuis quelques jours, l’ancienne lionne indomptable Gaelle Enganamouit est au cœur d’un scandale.

Des vidéos de la footballeuse, impliquée dans des pratiques s3xuelles avec une autre femme sont devenues virales sur les médias sociaux.

Publicité

LIRE AUSSI: Cameroun / Scandale : Gaelle Enganamouit serait une l3sbienne, sa s*xtape publiée sur la toile-(vidéo)

Réagissant à ce scandale, la sœur de Gaelle Enganamouit a condamné cette abomination, mais s’en est prise aux personnes qui ont partagé ces vidéos. La jeune femme affirme que bien que c’est une pratique interdite par la loi et la bible, personne n’a le droit de les condamner ni de les juger. 

« C’est à la justice et à l’Etat de les sanctionner. Ce n’est pas à toi ce n’est à moi de condamner ces filles. Il y a deux institutions, il y a l’Etat qui interdit cela, c’est quelque chose qui ne doit même pas se faire. Non seulement, c’est condamnable par l’Etat, mais ensuite c’est condamnable bibliquement. Dieu interdit cela, mais est-ce que c’est à nous de juger. Moi je dis, essayons de respecter la vie des gens… »

Elle ajoute que la mise en ligne de ces vidéos et leurs diffusions encouragera d’autres personnes à s’engager dans l’homos3xualité.

« Publier ces vidéos n’était pas la solution. Ces vidéos ont incité d’autres personnes à dire que ‘oui, je peux le faire. En étalant sur les réseaux sociaux, ce n’était pas la solution. »

Rappelons que Gaelle Enganamouit avait démissionné de son poste de team manager de l’équipe féminine quelques heures seulement avant la mise en ligne de sa s*xtape.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page