Togo: Une cérémonie de remise de dot gâché par un père après avoir découvert un désagréable secret

28

Dans le village de Dalawé à une quarantaine de kilomètres de Lomé, une famille fait parler d’elle depuis quelques jours.  Il s’agit d’un père à qui on venait demander la main de sa fille, mais qui a refoulé la famille du prétendant. Principale raison, le père  venait de se rendre compte que, sa fille est enceinte de son futur mari.

Samedi dernier, grande fut la surprise pour les beaux- parents d’un jeune homme. Alors que, ces derniers avaient pris rendez-vous pour une cérémonie de remise de dot, ils ont été surpris désagréablement.

Publicité

Le père de la fille s’est opposé catégoriquement à la cérémonie, alors que toutes les deux familles étaient assises, attendant le début de la cérémonie. Contre toute attente, le père de la fille fait volte-face, et casse l’ambiance d’un coup. Le jeune prétendant et sa famille désorientés ne trouvaient rien à dire.

A l’origine du désaccord, le père venait de se rendre compte que, sa fille était enceinte de 3 mois. Alors que, cette information était tenue secrète par la mère de la fille, la future épouse et le prétendant. Mais, à la dernière minute, le père découvrit le secret.

Le papa de la fille, un traditionaliste pur, exige désormais du prétendant, un rituel avant de penser à la cérémonie de dot. Il exige selon les coutumes, des boissons supplémentaires et bien d’autres choses de la part du prétendant comme pour demander pardon auprès de la famille.

« Je suis un vieil homme et je suis expérimenté. Depuis quelques jours, ma fille fuit mon regard et je l’ai surpris deux fois en train de vomir. En plus, son corps a changé. J’ai bien fait d’exiger qu’on me dise la vérité avant que je ne reçoive la dot. Donc, je ne peux pas accepter cette dot. Puisque ma fille est enceinte, le jeune homme devra faire kosiabu (ndlr : cérémonie de demande de pardon)  avant la dot. Après l’accouchement, il pourra la doter. C’est comme ça, nous faisons dans notre famille depuis la nuit des temps », a clarifié le père.

En attendant, la cérémonie de dot n’aura plus lieu. La famille du prétendant est à pied d’œuvre pour la cérémonie de demande  de pardon exigée par le père.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

28 commentaires

  1. le papa a parfaitement raison, je suis Togolaise d’origine, on ne dote jamais une femme enceinte. on doit tout d’aborber demander pardon et après l’accouchement tu peut maintenant doter la maman et passer au mariage. c’est la vraie bénédiction. même la famille du gars le sais et il seront aussi étonné d’apprendre ceke leur fils a foutu. c’est vraiment mal.
    ce pardon coûtera même plus ke la dot à cause de cekil a fait…on ne bafoue pas les traditions même le bible ne tolère pas ces genres de choses.

  2. Laisez nous avec vos histoire de coutume là ,nous ne sommes plus en 1940 ou soit disant 1960,nous sommes en 2017 le monde a évolué .vous savez combien des filles africaines qui traînent partout pour chercher des mari ?si vous avez eu la chance pour avoir un homme qui se présente d’épouser votre fille ,il fallait profiter alors au lieu de compliqué les choses.

  3. Royal mbenou herbivore je suis convaincu qu’au moment où le père dotait la mère si cette dèrnière avait porté une grossesse il se serait plié aux rigueur de la traditions.maintenant le garçon s’il se décourage? Bah… Je pense qu,il n,est pas le seul homme sur terre

  4. Beugre djep sur

    Judith il ne s’agit pas de qui a raison ou pas.il se trouve que c’est la tradition(culture,essence et identité d’un peuple) qui l’exige … Et donc?

  5. Chedjou letisia sur

    Je partage entièrement l idée du papa suis camerounaise et on a toujours appris qu on ne doté pas une femme enceinte

  6. Ce papa a tout affaire raison car nous le savons tous qu’en Afrique et même dans certaines régions de l’occident on ne dote jamais une fille enceinte cela peut avoir des répercutions sur le future bébé qui n’est que innocent.

  7. oscar ndemba son sur

    en tant que bantou , personne n’ignore que dans notre sous-région , on ne dote pas une femme enceinte. pour se faire , le jeune fiancé doit tout simplement prendre son mal en patience et attendre la délivrance de sa future épouse, sans oublier cependant qu’il devra au préalable,constituer un petit paquet pour réparer le tort causé à sa belle-famille.

  8. Djonwang Nestor sur

    Je suis camerounais. Originaire du grand nord. Chez nous on ne dote pas une fille enceinte. Donc le père a parfaitement raison selon la tradition.

  9. Aimé BAJOJE sur

    Je pense que le vieux a raison, il est prudent d’apprendre aux jeunes certaines notions de morales pendant que les parents, ont encore cette opportunité.

  10. C’est tout à fait normal ce que le père a fait!!chez les beti mm on ne dote pas une femme enceinte sinon la dote se ferra au double de ce qu’on a pu demander!!! Dc…le père a parfaitement raison!!!

  11. Le vieux à raison les femme africaine on de la valeur même si on laisse mes hommes se foudre de nous comme sa là il va bien honoré sa future femme dans l’avenir

  12. wesley Bahinyuza sur

    Nous les jeunes,nous nous causons honte,au lieu de pantier nous précipitons les choses et nous oublions les conséquences néfastes qui surviendront après l’événement et aussi nous ignorons l’adage qui nous dit que l’homme patient mange les fruits mûrs.

  13. Se but une honte pour la Famille du prétrndant.desolé!!!a la seconde seance .les pères nos files ne sont pas en vente.Elles sont tjrs pour la Famille.juste un passion de service. Comme on peut le dire

    • Ce n’est pas une question de vente. Surtout que ce qu’il faut pour la cérémonie de demande de pardon est 20 fois moins chère que la dot.

  14. C’est normal que que le père refuse, je suis togolaise et on ne dote pas un fille enceinte, il faut revenir après l’accouchement

Laissez une réponse

---