Divers

La chanteuse Madonna se sent ”violée” par une publication d’un média

La chanteuse Madonna s’insurge contre le journal ‘’New York Times’’ pour la parution d’un article en date du mercredi 5 juin 2019. A part la photo utilisée pour la ”Une” de l’article, la star est en colère.

A en croire BFMTV qui relate l’information, la pop star a fait cas de son mécontentement à travers son compte Instagram.

Publicité

« Dire que je suis déçue par l’article serait un euphémisme », commence-t-elle. Très remontée contre le journal, Madonna se sent ‘’violée’’ via les expressions employées dans l’article.

« Je me sens violée »

« Je suis désolée d’avoir passé cinq minutes avec elle. Je me sens violée. Et oui, j’ai le droit d’utiliser cette analogie puisque j’ai été violée à l’âge de 19 ans «, continue l’artiste. Pour Madonna, cet article est « une preuve supplémentaire que le ‘New York Times’ est l’un des pères fondateurs du patriarcat «. « Et je dis MORT AU PATRIARCAT, tissé profondément dans la fabrique de la société. Je ne cesserai jamais de me battre pour l’éradiquer «, conclut Madonna, incluant un cœur brisé à son message.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Madame ❌ on the cover of N.Y.T. Magazine photographed by my dear friend @jr……….Also sharing my fav photo that never made it in, along with pre-shoot chat and a celebratory glass of wine 🍷 after many hours of work! To say that I was disappointed in the article would be an understatement- It seems. You cant fix society And its endless need to diminish, Disparage or degrade that which they know is good. Especially strong independent women. The journalist who wrote this article spent days and hours and months with me and was invited into a world which many people dont get to see, but chose to focus on trivial and superficial matters such as the ethnicity of my stand in or the fabric of my curtains and never ending comments about my age which would never have been mentioned had I been a MAN! Women have a really hard time being the champions of other women even if. they are posing as intellectual feminists. Im sorry i spent 5 minutes with her. It makes me feel raped. And yes I’m allowed to use that analogy having been raped at the age of 19. Further proof that the venerable N.Y.T. Is one of the founding fathers of the Patriarchy. And I say—-DEATH TO THE PATRIARCHY woven deep into the fabric of Society. I will never stop fighting to eradicate it. 💔

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le

Publicité 2

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Afrikmag

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer