Technologie

Chine: Il est désormais interdit de manger une banane devant une webcam

Si vous ne le saviez pas, en Chine l’internet est très contrôlé par le gouvernement. Pour exemple le célèbre moteur de recherche Google est interdit. Facebook, Twitter et Instagram sont également interdits. La plupart des internautes y accèdent via VPN, un réseau virtuel qui permet de détourner les autorités . Les anglophones appellent cette censure « The Great Firewall », « la grande muraille électronique ». Une muraille qui filtre les contenus politiques qui pourraient déranger le pouvoir.

Il y a quelques jours les autorités chinoises ont encore mis en place une autre interdiction. En effet il est maintenant interdit de manger une banane de manière suggestive devant sa webcam.

Publicité

Selon Angélique Forget, une correspondante de RFI, les autorités chinoises ont décidé de faire la chasse aux contenus jugés trop vulgaires, trop violents ou encore trop s3xuels. Ils ont donc interdit la consommation de banane devant les webcams, mais Pékin vient aussi de bannir l’utilisation de porte-jartelles devant un écran.

En fait, ce sont surtout les sites de live streaming qui sont dans le viseur des autorités. Sur ces sites de nombreuses jeunes femmes se filment via leur webcam, elles sont souvent dénudées mais pas toujours,

Vous l’aurez compris, manger une banane de façon sexy devant sa caméra en direct sur internet.  Cette technique de séduction n’emballe pas la Chine

 Certains internautes s’amusent avec ces nouvelles interdictions. Ils assurent que si les filles n’ont plus le droit de consommer de bananes, elles n’auront qu’à se rabattre sur les concombres. Un humour qui risque de ne pas plaire au président Xi Jinping. Il y a un an il disait vouloir rééduquer les internautes à un comportement moral !

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer