Divers

Chine : Un milliardaire va payer les frais de scolarité des étudiants pendant 5 ans

L’homme le plus riche de Hong Kong, Li Ka-shing, 90 ans, s’est engagé à payer la totalité des frais de scolarité de tous les étudiants de premier cycle d’une université chinoise, un mois seulement après qu’un milliardaire américain a annoncé qu’il va débourser près de 40 millions de dollars pour rembourser les prêts de 400 étudiants.

La Fondation Li Ka-shing va financer l’éducation de tous les nouveaux étudiants de l’Université Shantou à Guangdong, a déclaré l’organisation dans un communiqué. Li est arrivé de la province méridionale de Guangdong en tant que réfugié à Hong Kong il y a des décennies, rapporte Bloomberg.

Publicité

La Fondation versera une subvention annuelle de 14,5 millions de dollars à l’université sur quatre ou cinq ans.

« La Fondation espère que ce programme pourra alléger le fardeau financier des familles et encourager la poursuite d’intérêts personnels et la poursuite des études afin de mieux préparer les diplômés à relever les défis d’une économie mondiale de plus en plus complexe », précise le communiqué.

Il a également appuyé des initiatives de réforme à l’Université de Shantou, en fournissant des subventions totalisant environ 128 millions de dollars.

M. Li, aujourd’hui conseiller principal de son empire d’affaires familial, CK Hutchison Holdings Ltd. et CK Asset Holdings Ltd., a une valeur nette d’environ 30 milliards de dollars.

Il a pris sa retraite de son poste de président du conglomérat l’année dernière et son fils aîné Victor Li est son successeur.

Crédit photo : msn

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer