À la UneSport
A la Une

La cinglante réponse de Vinicius aux propos du président de laliga sur les injures racistes

Vinicius a explosé de colère après avoir reçu des insultes racistes à Mestalla lorsque le Real Madrid a affronté Valence  dimanche en Liga Santander.

Il a également été expulsé à la fin du match et, par la suite, l’ailier brésilien s’est rendu sur les réseaux sociaux pour exprimer sa frustration face au racisme dont il a été victime à plusieurs reprises cette saison.

« Le prix que les racistes ont remporté a été mon expulsion, ce n’est pas le football, c’est la Liga », a écrit le joueur, un message clair (comme il l’a fait à d’autres occasions) sur le manque de protection dont il bénéficie en LaLiga Santander.

5

Javier Tebas, le président de LaLiga Santander, a ensuite répondu à l’attaquant du Real Madrid sur Twitter.

« Puisqu’il ya ceux qui devaient, mais ne vous expliquent pas ce qu’est la Liga et ce qu’elle peut faire en cas de racisme, nous avons essayé de vous l’expliquer, mais vous ne vous êtes présentés à aucune des deux réunions convenues que vous-même avez demandées », un écrit  Tebas  .

« Avant de critiquer et de calomnier la Liga, vous devez vous informer correctement.

« Ne vous laissez pas manipuler tâchez de bien comprendre les responsabilités de chacun et le travail que nous avons fait ensemble ».

Tebas  faisait référence aux responsabilités en matière de sanctions, qui ne correspondait pas à la Liga mais correspondait plutôt au comité de compétition de la RFEF, à la commission d’État contre la violence, le racisme, la xénophobie et l’intolérance dans le sport et au bureau du procureur et aux tribunaux.

LaLiga a signalé des incidents lors des matchs suivants au cours des deux dernières saisons, comme l’a expliqué l’organisation dans un communiqué :

  • FC Barcelone – Real Madrid : 24 octobre 2021.
  • RCD Majorque – Real Madrid : 14 mars 2022.
  • Atlético Madrid – Real Madrid : 18 septembre 2022.
  • Real Valladolid – Real Madrid : 30 décembre 2022.
  • Incident ‘Banner à Valdebebas’ avant Real Madrid – Atletico Madrid en Copa del Rey : 26 janvier 2023.
  • RCD Majorque – Real Madrid : 5 février 2023.
  • CA Osasuna – Real Madrid : 18 février 2023.
  • Real Betis – Real Madrid : 5 mars 2023.
  • FC Barcelone – Real Madrid : 19 mars 2023.

Rapports sans sanctions

LaLiga, qui n’a pas le pouvoir législatif de fermer un stade ou d’arrêter un match, estime que ces dernières années, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour lutter contre les comportements racistes.

La législation actuelle ne permet pas à LaLiga d’imposer des sanctions administratives ou disciplinaires, car la décision de suspendre un match, par exemple, doit être décidée par l’arbitre.

LaLiga peut cependant porter plainte pour comportement raciste, ce qu’elle fait match par match.

Selon la loi 19/2007 contre la violence, le racisme, la xénophobie et l’intolérance dans le sport, la responsabilité des sanctions administratives pertinentes à la délégation gouvernementale, au secrétaire d’État à la sécurité, au ministère de l’Intérieur et au conseil des ministres.

En matière de discipline sportive, celles-ci sont fixées par le code de discipline de la RFEF, l’instance compétente étant la commission de compétition de la fédération.

Ces dernières années, le bureau du procureur a mis de côté plusieurs rapports déposés par LaLiga après des cas d’abus racistes de Vinicius dans des jeux comme le Spotify Camp Nou, Majorque ou l’Estadio Civitas Metropolitano.

LaLiga a également fourni des preuves d’incidents impliquant Nico Williams à l’Estadio Benito Villamarin ou Carlos Akapo à Los Carmenes.


1

Toutes ces affaires n’ont pas été poursuivies par les tribunaux pour des raisons différentes.

Vinicius réplique à Tebas

Quelques minutes après la réponse de  Tebas , Vinicius a répondu au président de la liga sur les réseaux sociaux.

« Encore une fois, au lieu de critiquer les racistes, le président de LaLiga apparaît sur les réseaux sociaux pour m’attaquer », a commencé  Vinicius  .

« Autant vous parlez et faites semblant de ne pas lire, autant l’image de votre championnat est ébranlée.

« Regardez les réponses à vos messages et vous serez surpris.

 » S’abstenir ne fait que vous mettre au même niveau que les racistes. Je ne suis pas votre ami pour discuter du racisme. J’attends des actions et des sanctions. Les hashtags ne me touchent pas. »

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page