USA

Conspiration contre les Clinton : Un ancien proche de Trump fait des révélations

Les conservateurs ont participé à une « vaste conspiration de droite » pour saboter les Clinton, a déclaré dimanche l’ancien directeur adjoint de la campagne électorale du président Donald Trump.

« Il y a une vaste conspiration de gauche qui se poursuit depuis que le président a remporté cette élection, lors de la transition et pendant ses deux premières années. Une vaste conspiration de gauche, des mots très semblables à ce qu’Hillary Clinton appelait une vaste conspiration de droite. », a déclaré David Bossie lors d’un entretien avec Chris Wallace dimanche sur Fox News.

Publicité

Wallace s’est interposé pour dire que l’allégation de conspiration de Clinton « ne s’est pas révélée vraie. »

Mais Bossie a confirmé que les rumeurs étaient exactes. « Non, c’était vrai. Chris, le mouvement conservateur a tenté de saboter le président Clinton. »

Lors d’une interview avec NBC News, Hillary Clinton avait déclaré qu’une « vaste conspiration de droite » les vise depuis longtemps.

Trump a lancé une série d’attaques contre les Clinton pendant la campagne électorale. Le président, les experts conservateurs et les politiciens républicains n’ont cessé d’évoquer le scandale du courrier électronique d’Hillary Clinton, qui tournait autour de son utilisation d’un serveur de courrier électronique privé en tant que secrétaire d’État.

Le président américain a également remis en question la mort de Vince Foster, qui a été procureur à la Maison-Blanche sous la présidence de Bill Clinton.

Foster est décédé en 1993. De multiples enquêtes ont révélé qu’il s’était suicidé, mais des rumeurs ont continué de circuler selon lesquelles les Clinton auraient coordonné son meurtre, selon le Washington Post.

« Je n’en parle pas parce que je n’en sais pas assez pour en discuter vraiment », avait déclaré Donald Trump au printemps 2016. « Je dirai qu’il y a des gens qui continuent d’en parler parce qu’ils pensent que c’était un meurtre. »

Publicité 2

La campagne Trump a aussi accidentellement fait part à un journaliste de Politico de son intention de cibler Clinton au sujet du scandale Whitewater, qui concernait un investissement immobilier des années 1970.

Après l’élection, alors que l’attention nationale s’est concentrée sur la question de savoir si la campagne de Trump avait été menée de concert avec la Russie, le président a laissé entendre que son adversaire avait payé des Russes pour obtenir des informations à son sujet pendant la campagne présidentielle, selon CNN.

Crédit photo : variety

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page