MondePolitiqueUSA
A la Une

Corée du nord: la réaction de Kim Jong-Un après avoir reçu un message d’anniversaire de Trump

Les rapports entre les Etats-Unis et la Corée du nord sur le principe de dénucléarisation sont un peu tendus. Malgré ce fait, le président américain Donald Trump a eu la gentillesse d’envoyer une carte au président nord-coréen Kim Jong-Un pour son anniversaire.

«Happy birthday, Chairman». Selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap News, Donald Trump a envoyé à Kim Jong Un un message pour son 38ème anniversaire, le 8 janvier. Il l’avait remis à Chung Eui-yong, directeur du Bureau de la sécurité nationale sud-coréenne, qui vient de passer trois jours aux Etats-Unis en déplacement officiel. «Tout ce que je sais, c’est que le message a été remis à la Corée du Nord hier de façon appropriée», a-t-il expliqué, précisant que le président Moon Jae-In avait lui aussi transmis un message au dictateur nord-coréen. Il n’a pas précisé si un cadeau accompagnait ces vœux, de la part d’un président américain qui s’attendait à recevoir «un beau vase» comme cadeau de Noël promis par Kim Jong Un, «au lieu d’un tir de missiles» comme c’était redouté.

Publicité

Cette délicate attention aurait plu à Kim Jong-Un, ”mais elle ne change en rien les rapports des deux pays sur le principe de la dénucléarisation”, selon l’intervention du conseiller du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Kim Kye Gwan cité par l’agence officielle KCNA.

Donald Trump et Kim Jong–Un s’étaient rencontrés à trois reprises pour des sommets particuliers entre les deux hommes. Trois sommets Trump-Kim qui ont abouti à une totale impasse

Le jeune leader nord-coréen tient à poser ses conditions avant la reprise des pourparlers avec les Etats-Unis sur son programme nucléaire. C’est ce qui ressort de l’intervention du conseiller du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, Kim Kye Gwan cité par l’agence officielle KCNA.

Le 1er janvier dernier, la Corée du Nord avait annoncé que le moratoire que le pays avait accepté d’accorder sur les essais nucléaires et sur les essais de missiles balistiques intercontinentaux était arrivé à son terme. Aussi promet-elle une action « sidérante » contre les Etats-Unis qui, on le sait, sont à portée des missiles du pays le plus fermé au monde. La Corée du Nord l’a à maintes fois démontré par les essais nucléaires et ceux de missiles balistiques auxquels nous ont habitué le pays ces dernières années.

Kim Jong–Un exige la satisfaction totale des points soulevés au cours des sommets Trump-Kim

Publicité 2

Le pays de Kim Jong-Un se dit désormais libre de poursuivre son programme nucléaire, même si, d’après des propos de son président en 2018, la Corée n’a plus besoin de s’adonner aux essais auxquels nous avons souvent assisté ces dernières années. Ses missiles sont déjà capables d’atteindre la totalité du territoire américain, ce qui n’est pas pour rassurer les citoyens américains tant l’humeur de Kim Jong-Un est changeante et difficile. Comme l’attestent les échecs successifs des trois dernières rencontres entre les présidents des deux pays.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer