CoronavirusEconomieMonde
A la Une

Coronavirus: Le FMI et la Banque Mondiale plaident en faveur des pays pauvres

Le FMI et la Banque Mondiale demandent aux pays riches de venir en aide aux pays pauvres. Ceci afin de les aider à faire face à la crise économique provoquée par le pandémie du coronavirus.

Publicité

L’appel lancé par le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque Mondiale (BM) à l’endroit des pays membres du G20 n’a d’autre but que d’aider les pays pauvres à faire face à la crise liée au covid-19. Le 25 mars derniers, les deux institutions ont appelé les pays riches à geler les dettes des pays pauvres. Il n’est pas question d’effacer ces dettes, mais de suspendre leur remboursement par les pays emprunteurs. Cette action pourra pour avantage de permettre à ces pays de mieux affronter la crise sanitaire induite par le coronavirus.

“Le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) appellent tous les créanciers bilatéraux publics à suspendre, avec effet immédiat et dans le respect des lois nationales des pays créanciers, les paiements au titre du remboursement de la dette des pays IDA qui en demandent une dispense. Cette mesure aidera à répondre aux besoins immédiats de liquidités de ces pays face aux difficultés que pose la flambée de maladie à coronavirus et laissera du temps pour évaluer l’impact de la crise et les besoins de financement de chaque pays”, précise le communiqué, dont Afrikmag a reçu copie.

Pour le groupe de la Banque Mondiale, ce geste contribue à donner du soulagement aux pays en développement, et serait d’ailleurs bien accueilli par la communauté internationale, si le G20 venait à accéder à sa demande.

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer