Côte d’Ivoire: 3 millions de francs CFA pour exploiter un drone civil

0
Autrefois exploitable librement pour réaliser des plans de meilleures qualités, l’utilisation du drone en Côte d’Ivoire se fera désormais dans un cadre bien organisé. Pour ce faire, le pays (qui dorénavant fait partie des quelques pays africains qui ont décidé d’autoriser l’exploitation des drones civiles) s’est doté d’une réglementation sur les aéronefs télépilotés le RACI 3009.

“Nous étions confrontés à une demande très forte et nous avons constaté une forte utilisation des drones par certains acteurs. Il était donc important d’encadrer ce secteur en plein essor d’où la mise en place de la réglementation qui est le RACI 3009”, a expliqué Docteur Koffi Konan sous-directeur des Opérations Aérienne à l’ANAC, l’autorité nationale de l’aviation civile de Côte d’Ivoire.

Aux dispositions administratives prises, s’ajoutent des compétences techniques: le télépilote doit être titulaire d’une attestation ou d’une licence de formation obtenue dans un centre agréé et reconnu par l’ANAC ou un pays de la convention de Chicago. Une licence qui coûte 3 millions de f CFA et qui est attribuée après étude de dossier.

Publicité

3.000.000 FCFA, un montant jugé trop élevé par les utilisateurs amateurs et professionnels.

Mais rappelons que les plans aériens par hélicoptère avant l’apparition des drones étaient en moyenne 800.000 f CFA les 30 minutes, un montant qui est égal à l’achat d’un drone.

 

source: bbc

 

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X