À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ 60 terroristes venus du Burkina abattent un gendarme: nouveau bilan de l’Etat-major

Le chef d’état-major ivoirien a publié un nouveau bilan de l’attaque terroriste qui a eu lieu dans la nuit du 28 au 29 mars dans le nord. En plus du nouveau bilan, il confirme une nouvelle attaque qui s’est produite aussi dans la nuit sur un poste de la gendarmerie.

Publicité

La gendarmerie ivoirienne est en deuil. Elle a été frappée par une attaque terroriste dans le nord de la Côte d’Ivoire. Dans la nuit du 28 au 29 mars, une faction des terroristes qui ont attaqué à Kafolo, a lancé un raid sur une de leurs positions au nord.

L’attaque du poste de gendarmerie s’est produite à Kolobougou dans le département de Téhini, à 60 kilomètres du Burkina. Selon le bilan donné par le chef d’état-major, le Général de Corps d’armée Doumbia Lassina, les assaillants ont abattu un gendarme et ont fondu dans la nature. Sans laisser de traces.

Contrairement à eux, leurs collègues terroristes ont laissé des traces dans l’attaque qui a eu lieu à Kafolo. En effet, en plus d’avoir perdu trois comparses, les terroristes ont laissé 4 de leurs hommes aux mains des forces armées de Côte d’Ivoire.

Le ratissage en cours a permis de saisir plusieurs armes, des radios et des motos appartenant aux assaillants. D’après le Général Doumbia, ces terroristes sont venus du Burkina et étaient lourdement armés. Ils étaient au moins 60 et ont été repoussés au terme d’une heure de combat acharné.

Côte d'Ivoire/ 60 terroristes venus du Burkina abattent un gendarme: nouveau bilan de l'Etat-major

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page