À la UneInspiration

Côte d’Ivoire : à 15 ans, Rose Goyéli Tuo crée une application pour mieux gérer l’implantation de boutiques ambulantes- (vidéo)

 À seulement 15 ans, Rose Goyéli Tuo est lauréate du Prix « Coup de Cœur » des Margaret Afrique 2021 pour son action en faveur d’une Afrique digitale, respectueuse de l’environnement et des normes d’urbanisation.

Côte d'Ivoire : à 15 ans, Rose Goyéli Tuo crée une application pour mieux gérer l'implantation de boutiques ambulantes- (vidéo)

Cette jeune fille ivoirienne qui nous vient d’Abobo, une commune située au nord d’Abidjan, est âgée seulement de 15 ans et impressionne déjà les grands médias. Amoureuse du digital, la jeune fille a raflé un titre lors des Margaret d’Afrique 2021.

Publicité

Rose Goyéli Tuo de son nom à l’état-civil a créé « X-Market », une application pour mieux gérer l’implantation de boutiques ambulantes en bordures de routes en Côte d’Ivoire. En direct de France 24, la jeune fille a donné les raisons qui l’ont poussée à créer cette application et par la même occasion montrer son mode de fonctionnement.

« J’ai développé une application du nom de X-Market. C’est une application qui permettra de digitaliser la vente de friperie en Afrique à travers une mise en relation entre le vendeur et l’acheteur. Le fonctionnement de mon application est très simple. Pour le vendeur, une fois sur mon appli, il n’aura qu’à poster ses différents articles avec les prix, l’acheteur après son inscription, il choisira l’article de son choix et aura accès aux différentes cordonnées du vendeur. Après ça, ils discuteront du lieu de livraison, » a-t-elle expliqué.

Publicité 2

C’est une vraie prouesse que la jeune fille d’Abobo vient de créer. Avec son invention, beaucoup de choses pourront changer dans le milieu du commerce ambulant.

En effet, c’est une innovation qui vise à réduire les accidents, les querelles de voisinage et les altercations entre vendeurs et autorités publiques qui parfois vont jusqu’à la saisie et la destruction de marchandises.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page