Côte d'IvoirePolitiqueSociété
A la Une

Côte d’Ivoire : accusé d’avoir manipulé la liste électorale, le Groupe Voodoo rejette toutes allégations

Accusé par le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) d’avoir tripatouillé la liste électorale en faveur du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le groupe de communication, dirigé par Fabrice Sawegnon a apporté un démenti à ces allégations.

Lors d’une conférence de presse, tenue la semaine dernière, le secrétaire exécutif du PDCI-RDA a affirmé que la liste électorale a été manipulée par Voodoo communication en faveur du RHDP, parti au pouvoir, dirigé par le Président de la République, Alassane Ouattara. Suite à ces allégations, le président-directeur général du groupe Voodoo, Fabrice Sawegnon, candidat perdant à la mairie de la commune du Plateau, en 2018, sous la bannière du RHDP, est monté au créneau pour démentir les faits qui lui sont reprochés.

Publicité

Ci-dessous le communiqué intégral du groupe Voodoo communication suite aux accusations portées à son encontre.

Le groupe Voodoo fait l’objet, depuis quelques jours d’une campagne de désinformation orchestrée par les responsables d’un parti politique ; laquelle tend à faire croire à l’opinion que notre groupe aurait manipulé la liste électorale en vue des élections présidentielles à venir en Côte d’Ivoire.

Le groupe Voodoo s’étonne de pareilles allégations, mensongères et grotesques qui n’honorent aucunement ceux qui les véhicules.

Le groupe Voodoo tient a rassurer l’opinion publique nationale et internationale qu’il n’intervient nullement dans le processus de révision du fichier électoral ; dont les différents opérateurs et intervenants sont bien connus de l’ensemble de la classe politique ivoirienne.

Il convient de dire que Voodoo opère dans la communication depuis une vingtaine d’années et offre ses services à tout type de client. Nous restons donc attachés au principe de neutralité dans le débat politique.

Publicité 2

Aussi, le Groupe Voodoo tient-il les auteurs de ce mensonge, pour uniques responsables des conséquences éventuelles de leurs manœuvres fortement relayées par les réseaux sociaux.

Au demeurant, notre Groupe se réserve le droit de traduire devant les juridictions internationales compétentes, toute personne physique ou morale à l’origine de, ou qui serait associées à, cette énième et triste et honteuse campagne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page