Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire / Affaire Yves de M’bella : le message de Blé Goudé aux femmes violées

L’affaire n’a pas fini des susciter des réactions en Côte d’Ivoire, voire dans le monde: la fameuse séquence vidéo traduisant l’apologie du viol en direct d’une émission télé. Devant cette vague d’indignation suscitée par le sujet, Charles Blé Goudé apporte son soutien à toutes les femmes victimes, à travers un message sur son profil Facebook.

Les images ont suscité un véritable tollé quelques heures après la diffusion de l’émission sur la chaîne de télévision ivoirienne présentée par Yves de M’bella. Un présumé ex-violeur en pleine démonstration d’une scène de viol en direct des antennes. Parmi les réactions allant tous dans le sens de la dénonciation du caractère indigne des faits, le message de Charles Ble Goudé a retenu les attentions.

Publicité

Dans une publication sur son profil Faceboook, l’ancien ministre ivoirien, a exprimé son soutien aux femmes victimes de viol, en rappelant son attachement aux valeurs humaines. « Non aux violences sexuelles sur la femme (…) Nous sommes malheureux, indignés et interpellés », a scandé Blé Goudé dès l’entame de ses propos.

Poursuivant ainsi ses propos, il a exigé que « la rigueur de la loi soit appliquée sans faille aux personnes morales et physiques qui s’en rendent coupables, à celles qui en font la propagande, tout comme à celles qui s’en rendent complices. » Nous nous engageons auprès des structures de défense des Droits Humains afin que cette pratique infâme et indigne cesse ».

Publicité 2

« En dénonçant avec véhémence les individus qui s’emploient à nous imposer leurs mauvaises mœurs, vous faites clairement le choix d’une Côte-d’Ivoire des valeurs. Merci à vous. Voyez-vous, la femme donne la vie protégeons la femme, respectons la femme. Ensemble, bâtissons une société de valeurs. A toutes femmes victimes de violences sexuelles ,A toutes les femmes, Je suis avec vous. », a exprimé Blé Goudé.

Tenus pour responsables, l’animateur Yves de Mbella et l’invité Traoré Kader, écopent respectivement d’une peine d’emprisonnement de 12 mois de prison avec sursis assortie d’une amende de deux millions de Franc CFA , et de 24 mois de prison ferme avec une amende de 500.000 Franc CFA. Verdict rendu par la justice ivoirienne le mercredi 01 septembre 2021.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page