À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara libère une figure emblématique de la société civile

Le Président de la République Alassane Ouattara, semble résolument tourné vers la réconciliation nationale. Dans la soirée d’hier, mercredi, quelques prisonniers politiques dont la militante de la société civile, Pulchérie Gbalet ont été libérés.

Alassane Ouattara veut peut-être tourner le dos à ses anciennes pratiques, ou le patron du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), veut simplement faire un pas vers la réconciliation nationale. C’est ce que laisse entrevoir sa décision de libération de certains leaders politiques Ivoiriens ces derniers jours.

Publicité

Ils étaient nombreux à être arrêtés puis conduits dans les geôles du pays, pour avoir contesté la candidature du Président Alassane Ouattara, avant la tenue des élections présidentielles dernières. Parmi les personnes arrêtées se trouvait Pulchérie Gbalet, Présidente d’Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI), une structure militant en faveur des droits humains.

Elle avait été arrêtée, peu de temps après avoir initié une marche contre la candidature jugée illégale d’Alassane Ouattara lors des élections présidentielles passées. A la suite de cette marche, comme elle, plusieurs jeunes de différents partis politiques avaient été également arrêtés puis incarcérés à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).

Les prières des uns et des autres semblent avoir eu un écho favorable, car quelques jeunes, comme Pulchérie Gbalet ont recouvré la liberté ce mercredi 28 avril. Malgré cette décision qui décrispe un tant soit peu l’atmosphère politique délétère du pays, il reste beaucoup à faire. Car, selon le site prisonniers sans frontières, plus de 11 000 personnes croupissent toujours derrière les barreaux.

BAM

Salut chers lecteurs, je me prénomme Médéric, Red- Chef Adjt chez Afrikmag.com. Whatsapps +225 07 77 04 79 42

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page