Uncategorized

Côte d’Ivoire: Après les tensions, le RHDP tente de se réconcilier

A l’occasion du troisième anniversaire de l’« appel de Daoukro », ce dimanche 17 Septembre, le Président du PDCI et président de la conférence du RHDP, Henri Konan Bédié a appelé à un renforcement de l’alliance entre le PDCI et le RDR, comme l’avait fait Alassane Ouattara une semaine plus tôt.

Cette sortie publique d’Henri Konan Bédié a été très attendue depuis la vague de tension qu’a connue le rassemblement des Houphouetistes.

Publicité

Aux couleurs de leur parti, plus de 7000 militants se sont massés sous le soleil. À l’ombre de la tente d’honneur, toutes les figures de marque du plus vieux parti de Côte d’Ivoire encadraient l’ancien chef d’État dont l’actuel vice-Président ivoirien Daniel Kablan Duncan, le Sécrétaire exécutif du PDCI, le Professeur Maurice Kakou Guikahué, Emmanuel Niamien N’Goran, l’ex-inspecteur d’État ou encore l’ancien ministre Jean-Louis Billon.

La présence de l’ex-Ministre Affoussiata Bamba-Lamine qui représentait Guillaume Soro n’est pas passée inaperçue quand on sait que les tensions entre le Président Ivoirien et le Président du Parlement semblent être assez vives. Mais ce sont des caciques du Rassemblement des républicains (RDR) dont Henri Konan Bédié s’est montré proche. La nouvelle présidente, Henriette Dagri Diabaté, et la nouvelle secrétaire générale du parti présidentiel étaient présentes, tout comme le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.

Le RHDP à nouveau réuni?

Après ces mois de turbulences, on peut dire que les deux partis alliés sont à nouveau ensemble, côte à côte. Finie la brouille, comme le témoigne le message lancé par Henri Konan Bédié à ses cadres et militants ce dimanche.

« Dans un couple ou dans une alliance, il y a toujours des hauts et des bas. (…) C’est pourquoi nous devons tous désarmer nos plumes et nos langues, taire nos querelles de clochers, nos verbiages creux et nos dérives langagières pour aller vers un seul objectif, celui de renforcer notre alliance, le RHDP [Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix], pour renforcer la paix », a-t-il ainsi déclaré, réaffirmant sa volonté d’aller vers un parti unifié.

Main tendue d’Alassane Ouattara

Depuis sa ville natale, Henri Konan Bédié saisit ainsi la main tendue par Alassane Ouattara une semaine plus tôt lors du congrès du RDR.

Publicité 2

Succession sur fond de tensions

Sur les questions de succession, le président Bedié reste intangible,  « En 2020, le candidat du RHDP sera issu de mon parti », avait-il asséné il y a quelques mois. Il est allé dans le même sens ce dimanche. Pour Henri Konan Bédié il s’agit là du pacte conclu lors de l’appel de Daoukro le 17 septembre 2014, où Bedié avait renoncé à présenter un candidat de son parti pour se rallier au président ivoirien pour la présidentielle d’octobre 2015. Il avait aussi annoncé qu’en échange, le RDR devait lui rendre la pareille en 2020. Une « alternance » à laquelle le parti présidentiel ne s’estime pas tenu.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer