Société

Côte d’Ivoire : un campement attaqué, 40 millions Fcfa et des bœufs emportés…Explications

C’est actuellement la désolation dans le campement de Leomibouo, village situé à 10 kilomètres de Bouna. Et pour cause, une dizaine d’individus encagoulés et armés de fusils d’assaut ont attaqué mercredi vers 6h ce campement d’éleveurs.

C’est l’Agence ivoirienne de presse (AIP) qui relaie l’information selon laquelle, des hommes ont fait irruption dans ledit campement, jeudi dernier, aux environs de 6 heures du matin. Ce campement peuplé à majorité d’éleveurs a été incendié par ces envahisseurs sans foi ni loi. Après avoir accompli leurs forfaitures, ils se sont fondus dans la nature avec la forte somme de 40 millions de francs CFA ainsi que des bœufs.

Publicité

Apparemment très informés sur la vie des habitants, les malfrats ont exigé de voir un certain Noufé Benlaré. Ils lui ont intimé l’ordre de leur remettre la somme qu’il a perçue après avoir vendu 35 bêtes. Le pauvre homme  tente de résister mais mal lui en prit. Il a reçu une balle dans la jambe gauche ainsi qu’un coup de pilon à la nuque. Face à l’atrocité des intrus, l’éleveur ne pouvait que se plier à leur volonté.

Côte d’Ivoire : un campement attaqué, 40 millions Fcfa et des bœufs emportés...Explications

Avant de quitter les lieux, les hommes armés mettent le feu au campement.  Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Bouna. Elle a été fructueuse car deux personnes suspectées d’être impliquées dans cette affaire ont été mises aux arrêts.

Le vieux Noufé Benlaré est actuellement interné à l’hôpital Général de Bouna où il reçoit des soins. Cet acte d’une telle monstruosité est de nature à traumatiser les habitants de la région.

Drachir Konan

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page