À la UneCôte d'IvoireSécurité

Côte d’Ivoire/ Depuis la prison, il lance une fausse alerte à la bombe

L’auteur de l’alerte à la bombe lancée la semaine dernière à Abidjan est sous les verrous. Il a été arrêté dans la ville de Man à l’ouest de la Côte d’Ivoire.

C’est une affaire rocambolesque au dénouement plutôt kafkaïen. Le quidam qui a provoqué une grosse frayeur dans le quartier des affaires à Abidjan a été arrêté. Du moins a été identifié. D’arrestation, il n’en a pas été puisque celui qui a lancé la fausse alerte est déjà… un prisonnier.

C’est l’individu lui-même qui raconte. Ouattara Abdul Aziz est un repris de justice incarcéré à la prison de Man. Né en 1982, Ouattara Abdul Aziz ne fait pas de son âge un handicap moral. Il utilise la vigueur de ses membres pour commettre et des larcins et de grands vols.

C’est justement pour un vol à main armée qu’il purge une peine de 20 ans de prison depuis. C’est donc depuis la prison que le ténébreux individu affirme s’être introduit sur le site du ministère de la construction. Il dit avoir pris un numéro au hasard et a appelé pour raconter son histoire de bombe posée à la Tour C. En demandant une rançon par derrière.

Il s’est agi d’une fausse alerte qui a créé la psychose. Des 5 millions qu’il demandait, Ouattara aura plutôt une peine alourdie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!