Côte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire/Election du 31 octobre: la CIED appelle à un environnement préélectoral apaisé

Organiser l’élection présidentielle 2020 dans un environnement apaisé en Côte d’Ivoire, tel est l’objectif visé par la CIED, la Concertation interpartis pour des élections démocratiques en Côte d’Ivoire. Les responsables de cette organisation viennent de tenir une rencontre à l’issue de laquelle ils appellent les différents acteurs politiques à plus de retenue en cette période préélectorale.

La Concertation Interpartis pour des Élections Démocratiques en Côte d’Ivoire (CIED), a fait le constat que de nombreuses violences ont résulté des récentes manifestions de protestations, à travers le pays. Celles-ci se sont soldées par des pertes en vies humaines, des dommages corporels et des destructions de biens publics et privés” lit-on à l’entame du communiqué dont Afrikmag a reçu copie.

Publicité

Cette situation délétère inquiète l’honorable Koukou Krah, président de la CIED et ses collaborateurs pour qui la préservation de l’environnement préélectoral est un défi majeur. Ceci dans l’optique d’élection paisible le 31 octobre prochain.

” La Concertation Interpartis pour des Élections Démocratiques en Côte d’Ivoire interpelle tous les acteurs politiques (Responsables de partis politiques, candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, les militants et sympathisants des partis politiques) , quant à  leur responsabilité dans la construction d’un climat de paix nécessaire au développement de  toute nation. La CIED exhorte, de ce fait, chacun à un discours dénué de violence et rassembleur, empreint de courtoisie et de sagesse”, ajoute le document

L’implication de tous, (pouvoir, opposition, candidats à la présidentielle, société civile) est nécessaire.

Au pouvoir, elle “encourage le Gouvernement à maintenir sans relâche le dialogue entre toutes les parties ; à garantir les droits fondamentaux, notamment le droit d’exprimer librement ses opinions et de manifester pacifiquement, dans le respect des règles et des lois en vigueur”. Elle invite l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire à s’éloigner des discours de haine, de division et de tous actes de violence et de destruction de biens d’autrui.

Publicité 2

Enfin, s’adressant aux acteurs politiques, organisations de la société civile et partenaires techniques et financiers, l’organisation les invite à intensifier leurs actions de sensibilisation sur la culture de la non-violence, du pardon, du dialogue et de la paix, afin de faire l’économie de la violence et préserver les vies humaines, pour l’instauration d’un climat électoral apaisé et des élections transparentes, démocratiques et inclusives en octobre 2020.                     

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page