Côte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire: en prison depuis 4 mois, le député Alain Lobognon très malade

Alain Lobognon ne va pas bien. Ce jeudi 26 mars, ses avocats ont rendu public un communiqué relatif à l’état de santé du député de Fresco, sud-ouest de la Côte d’Ivoire.

Il avait comparu récemment dans le cadre du procès contre lui et d’autres proches de guillaume Soro. Alain Lobognon, en prison depuis le 23 décembre 2019, a d’abord été transféré de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, à celle de Grand Bassam, (40 km d’Abidjan), puis à celle d’Agboville, non loin d’Abidjan.

Publicité

Selon ses avocats, le député de Fresco est mal en point. Dans un communiqué en date du 26 mars 2020, ils déplorent l’état de santé précaire de l’ancien ministre de la jeunesse et des sports.

“Ce jeudi 26 Mars 2020, l’épouse du député ALAIN LOBOGNON après
plusieurs jours sans visite, a pu se rendre à la prison d’Agboville, où elle
a trouvé son mari dans un état sanitaire extrêmement critique,
méconnaissable, affaibli, amaigri et surtout incapable de se tenir debout”, écrivent-ils d’entrée dans le communiqué. Pis, ajoute le document, l’honorable député de la nation souffre depuis le 22 mars, sans qu’aucun soin médical approprié ne lui soit administré. Une situation qui a d’ailleurs obligé Lobognon a recourir à l’auto-médication, soupçonnant un paludisme. Ses défenseurs invitent les autorités pénotentiaires à le conduire sans delai, dans un centre de santé où il pourra bénéficier des soins adéquats, et plus de savoir ce dont il souffre réellement.

Lire ci-dessous le communiqué

Communiqué du Collectif des Avocats du député
ALAIN LOBOGNON:

Publicité 2

Ce jeudi 26 Mars 2020, l’épouse du député ALAIN LOBOGNON après
plusieurs jours sans visite, a pu se rendre à la prison d’Agboville, où elle
a trouvé son mari dans un état sanitaire extrêmement critique,
méconnaissable, affaibli, amaigri et surtout incapable de se tenir debout.
L’honorable Député de la nation souffre depuis le dimanche 22 mars
dernier sans qu’aucun soin médical approprié ne lui soit administré.
Pis, son épouse, encore moins ses avocats n’avaient été informés de son
état de santé par les autorités pénitentiaires.
Le député ALAIN LOBOGNON à dû recourir à une auto-medication pour
traiter un soupçon de paludisme.
Quand l’on sait aujourd’hui que le Covid 19 présente les mêmes
symptômes, il devient urgent d’agir rapidement.
Encore plus inquiétant, les conditions de détention du Député ALAIN
LOBOGNON, dans cette prison du pays, surpeuplée, insalubre, et
déplorable constituent un grave risque pour sa santé.
Le député ALAIN LOBOGNON qui souffre déjà de pathologies chroniques
sérieuses a subi une délicate opération chirurgicale le 8 mai 2019, soit
moins d’un an après, pour lesquelles il aurait dû bénéficier d’un suivi
médical régulier.
Pour toutes ces raisons et avant qu’il ne soit trop tard, il est plus
qu’impératif que le Député ALAIN LOBOGNON, dont la vie est gravement
en danger, soit, sans délai, conduit dans un centre de santé adéquat et en
accord avec son médecin traitant.

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer