Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire/ Ministère des Ressources halieutiques: la femme d’un directeur retrouvée morte pendue

Le dimanche 27 juin, la ville de Niakara s’est réveillée avec une mauvaise nouvelle. Un corps sans vie retrouvé par des riverains est celui de l’épouse d’un haut cadre du ministère des ressources halieutiques.

Publicité

Le directeur départemental des Ressources animales et halieutiques (Mirah) de Niakara est certainement sous le choc présentement, après que le corps de son épouse a été retrouvé pendu à une corde. Après le constat opéré par les forces de sécurité, la dépouille de la victime a été admise à la morgue de l’hôpital général de Niakara. Les autorités compétentes ont ouvert une enquête afin de savoir les raisons de ce drame, et connaître éventuellement le responsable de cet acte ignominieux, s’il s’agissait d’un crime déguisé.

Bien avant ce drame, un cas pareil avait été observé à Gohitafla le 15 juin dernier. Il s’agissait d’un élève qui s’est donné la mort parce qu’il avait été pris en train de tricher lors des examens du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC). Le procès verbal établi par la gendarmerie indiquait ceci :

« En effet, selon les renseignements recueillis auprès du DREN, après avoir été pris avec un téléphone portable lors de la première journée de la composition de l’examen du BEPC, un élève a été expulsé ce jour de la salle de composition. Mécontent d’être empêché de continuer la composition, il se donne la mort par pendaison derrière la clôture du lycée en laissant un message écrit sur deux bouts de papier ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page