À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire-Polémique sur le retour de Gbagbo/ Franklin Nyamsi: »Les Ivoiriens ne sont plus chez eux… »

Le Conseiller Spécial de Guillaume Soro, Franklin Nyamsi en a assez des entraves masquées du régime Ouattara contre le retour de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Pour lui, il ne fait plus l’ombre d’aucun doute: les Ivoiriens ne sont plus chez eux en Côte d’Ivoire, raison pour laquelle ils doivent se coltiner l’humeur des tenants du pouvoir qu’ils traitent d’Ivoiriens d’adoption, pour pouvoir rentrer.

Publicité

« Les Ivoiriens ne sont plus chez eux, chez eux », a affirmé Franklin Nyamsi dans un direct Facebook de 29mn, le 28 mai 2021 depuis la France où il réside. Incisif, Franklin Nyamsi pense que la Côte d’Ivoire et les Ivoiriens font face à des « colons noirs » que sont Alassane Ouattara, Téné Birahima Ouattara, Dominique Ouattara, Adama Bictogo etc. Pourquoi une telle attaque contre ces personnalités politiques ?

Selon Franklin Nyamsi, son accusation découle d’un constat. En effet, pour Franklin Nyamsi, le fait que la justice internationale ait autorisé Laurent Gbagbo à rentrer en côte d’Ivoire et que le régime Ouattara fait des siennes pour empêcher sinon retarder ce retour, est symptomatique d’une volonté de dicter la loi à ceux qu’ils qualifient de « natifs » du pays. Franklyn Nyamsi refuse donc que le régime Ouattara persiste à mettre des obstacles au retour de Gbagbo.

Franklin Nyamsi a qualifié aussi la sortie d’Adama Bictogo qui refuse tout accueil populaire à Laurent Gbagbo d’ultime preuve qui étaye son accusation. Ainsi pour lui, le fait que ce soit Bictogo, ( un Ivoirien d’adoption selon lui ) et non par exemple Patrick Achi, montre qu’il y a une volonté manifeste de montrer aux Ivoiriens qu’ils ne sont plus libres de circuler chez eux, sans l’autorisation de ceux qui sont au pouvoir « par la force des armes« .

Publicité 2

Franklin Nyamsi a conclu sa conférence en appelant les Ivoiriens à la cohésion car dit-il, les Ivoiriens du RHDP aussi sont prisonniers d’une certaine élite des « colons noirs » au pouvoir. Après leur cohésion, Franklin Nyamsi estime que la seule façon pour les Ivoiriens de se retrouver à nouveau chez eux est de mettre fin au régime de Ouattara qui a transformé la Côte d’Ivoire en « une prison à ciel ouvert » où il invite Laurent Gbagbo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page