À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Simone Gbagbo: « La vision, ce n’est pas un homme, ce n’est pas un individu »

Devant plusieurs personnes qui la prennent pour référent politique, Simone Gbagbo a délivré un discours plein d’enseignements le samedi 25 septembre 2021 à Abidjan. Le substrat de son propos montre bien qu’elle s’éloigne du culte de la personnalité qui s’installe autour de la création du nouveau parti dédié à Laurent Gbagbo.

Publicité

Simone Gbagbo a parlé et son discours fait jaser dans la « Gbagbosphère ». Il a suffi de quelques secondes, d’une phrase parmi tant d’autres pour que les partisans de Laurent Gbagbo se retrouvent dans son discours. Alors que se prépare un congrès pour faire naitre un parti politique à la gloire de son futur ex-époux, Simone Gbagbo a tenu à donner sa version de la vision politique.

«  La Vision, ce n’est pas un homme, ce n’est pas un individu » , a-t-elle martelé sous les applaudissements de ses partisans qui ont compris tout de suite de quoi elle parlait. Avant Simone Gbagbo a demandé à ses partisans de ne pas la prendre comme la vision mais d’analyser le projet qu’elle porte. Ce projet, cette vision que Simone Gbagbo veut pour la Côte d’Ivoire repose sur des valeurs. L’ex-première Dame veut faire asseoir « une Côte d’Ivoire forte ».

Cette Côte d’Ivoire dont elle rêve devrait être dirigée par des hommes et des femmes qui cultivent les vertus d’équité de justice, de rigueur et surtout d’honnêteté. En effet, sans une culture encrée de ces valeurs en soi, elle pense qu’on ne eut être un bon dirigeant.  » Quelqu’un qui ment ne peut pas être honnête », a déclaré Simone Gbagbo. Qui a appelé les Ivoiriens et ceux qui croient en elle de se mettre au service du pardon et de la réconciliation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page