À la UneCôte d'IvoireSanté

Covid-19/ Un ex-ministre de Gbagbo préfère se purger avec du piment que de se faire vacciner

Dans une vidéo incroyable, Joel N’guessan, ancien ministre des droits de l’homme sous le régime de Laurent Gbagbo affirme avoir des doutes sur le vaccin contre la Covid-19. Cet ex-porte-parole d’Alassane Ouattara et militant actif du RHDP préfère se purger avec du piment que de se faire vacciner.

Publicité

Le ministre Joël N’guessan se méfie du vaccin contre la Covid-19. Et il le dit clairement. Tant qu’il s’agira de lui, ce vaccin ne lui sera pas administré. En tout cas pas avant un an. L’un des porte-parole d’Alassane Ouattara émet de sérieuses réserves sur l’efficacité du vaccin.

« Là, on m’a dit qu’il ont trouvé un vaccin. Donc tout le monde se presse pour se vacciner. Je disais à des amis, d’ores et déjà qu’est-ce qu’on apprend ? C’est que les effets secondaires des premières personnes qui ont été vaccinés en Angleterre laissent à désirer », constate Joël N’guessan.

« Donc, franchement je ne vois pas pourquoi je vais me presser si je suis capable d’aller prendre le ‘aromangnrin’ ( des feuilles aux vertus thérapeutiques ) pour mettre cela dans mes narines, si je suis capable d’aller prendre le piment et puis quelques herbes pour me purger avec et puis je me sens bien, franchement… », déclare l’ex-ministre des droits de l’homme.

« Je n’ai pas dit que le vaccin n’est pas bon hein, mais moi je ne prendrai pas ce vaccin » a terminé Joël Nguessan qui a dit attendre au moins un an afin de voir les effets du vaccin sur les premières personnes qui se seront vaccinées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page