SantéSociété

Crampes pendant les règles ? Voici les aliments qui apaisent les douleurs menstruelles

Les crampes menstruelles peuvent être réellement handicapantes, débilitantes et contraindre le plus souvent l’annulation de programme. Recourir aux analgésiques est généralement le premier réflexe, mais une alimentation adaptée au cycle menstruel peut contribuer à atténuer ces douleurs. 

Mal de dos, de hanches, ventre gonflé, crampes abdominales, ballonnements, fatigue, constipation, migraine et autres sont la plus par des douleurs qui accompagnent de nombreuses femmes durant leurs menstruations. Dans ce genre de situation, la majorité se tourne vers des médicaments pour atténuer ces douleurs.

Cependant, Gloria Bachmann, directrice du Rutgers Women’s Health Institute et Serah Sannoh, stagiaire dans l’établissement, explique comment la consommation de certains aliments à cette période peuvent soulager au mieux. Voici les éléments à favoriser :

1. Avant les règles

Durant la phase lutéale (12 à 14 jours, entre l’ovulation et les règles), il faut consommer des aliments riches en fibres. Ceux-ci permettent de lutter contre la constipation (qui augmente avec la venue des règles), ce qui réduit les crampes menstruelles.

Les légumineuses (lentilles, fèves et haricots secs…) sont une excellente source de fibres, tout comme l’avoine, les légumes-racines (navets, carottes, panais, betteraves…), ou encore les brocolis, salsifis, topinambour et artichauts.

2. Pendant les règles

Durant les règles, il faut favoriser une alimentation riche en magnésium. Et bonne nouvelle, on en trouve notamment dans… le chocolat ! Bon, et dans les épinards aussi, tout comme dans les oléagineux, le soja et les céréales complètes.

Pour éviter l’inflammation, qui rend les règles douloureuses, on déconseille la viande rouge ou les aliments transformés. En revanche, les oméga-3 et oméga-6 sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires. On en trouve dans les fruits secs, le saumon, certaines margarines… Il faut donc trouver l’équilibre entre bonnes et mauvaises graisses.


3. Tout au long du cycle

De manière générale, un régime végétalien (ou du moins réduire sa consommation de viande), permet de réduire les taux d’inflammation, et ainsi d’avoir des douleurs moins intenses.

Côté boissons, il ne faut pas négliger le rôle de l’eau. Boire beaucoup, et plus particulièrement pendant ses règles, permet de soulager les douleurs puisque l’eau agit comme un décontractant musculaire naturel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!