Divers

Crash d’Ethiopian Airlines : Les derniers messages du pilote à sa mère avant le drame révélés

« Je viens à Nairobi. J’ai oublié mon téléphone, mais nous parlerons une fois que j’y serai ». C’était là les dernières paroles de Yared Getachew à sa mère alors qu’il se préparait à piloter le Boeing 737-max 8 à destination de Nairobi.

C’était un voyage qu’il avait déjà fait de nombreuses fois auparavant, et même pour sa famille, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Sa mère, Dr Rayan Shapi, à qui il a parlé pour la dernière fois avant de commencer le voyage a confirmé que son fils était dans un état de zénitude habituelle, comme cela a toujours été le cas avant chacun de ses vols.

Publicité

Yared Getachew, 29 ans, ne se doutait pas qu’il ne reverrait jamais sa famille, car après le décollage, son avion a eu des problèmes techniques et s’est écrasé six minutes plus tard.

Quelques secondes plus tôt, il avait signalé au contrôle radar éthiopien des difficultés techniques avec l’avion après le décollage et avait été autorisé à faire demi-tour et à atterrir à Bole.

« Yared était un excellent pilote. Depuis qu’il travaille pour Ethiopian Airlines, il n’a jamais été impliqué dans un accident. C’était un pilote expérimenté du 737 Max », a déclaré Khalid Shapi, l’oncle de M. Getachew, dans une interview accordée au journal Nation.

Yared Getachew était de nationalité kényane et éthiopienne. Il a travaillé pour la compagnie aérienne pendant près de 10 ans.

Il totalisait plus de 8 000 heures de vol, avec des performances louables en tant que commandant de bord.

Crédit photo : zoomzimbabwe

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer