FootballSport

Décès de Bouba Diop : Drogba, Adebayor, Eto’o Mané et Beye lui rendent hommage !

Le Sénégal, l’Afrique, a perdu l’un de ses illustres hommes dans le milieu du football. Papa Bouba Diop, ancien international des Lions de la Terenga a tiré sa révérence hier dimanche 29 à l’âge de 42 ans. Plusieurs footballeurs en activité et à la retraite lui ont rendu hommage.

Décidément, cette année 2020 ne cessera d’endeuiller le monde sportif. Après la mort de Pape Diop, ancien dirigeants de l’OM suite à la Covid-19 en mars dernier, la semaine dernière, le monde du football perdait l’une de ses plus grandes légendes, Diego Maradona d’un arrêt cardiaque. Ce dimanche 29, c’est au tour de l’ancien milieu de terrain sénégalais de quitter définitivement le monde des vivants après avoir lutté longuement contre une maladie.

Le Sénégal pleure l’un de ses meilleurs milieux de terrain avec les légendes du football africain. Didier Drogba, Samuel Eto’o Fils et Emmanuel Adebayor… Ont rendu hommage au premier buteur sénégalais en Coupe du Monde (2002). « Repose en paix cher ami, » a écrit l’ancien barcelonais sur son compte Instagram.

Didier Drogba : « Les mauvaises nouvelles s’enchaînent. Reposes en paix champion, tu as rendu l’Afrique fière, le Sénégal te pleure, le monde du sport te rend hommage. Que Dieu t’accorde sa miséricorde, mes condoléances à toute la famille. »

Emmanuel Adebayor : « Soldats africains… si triste d’apprendre la nouvelle aujourd’hui. Je chérirai ces moments pour toujours. Mes pensées et mes prières accompagnent la famille de Papa Bouba Diop dans ces moments difficiles. »

On note également les hommages de l’international Sénégalais Sadio Mané et de l’ex-international sénégalais Habib Beye.

Sadio Mané : « Pape Bouba. C’est avec un cœur meurtri que nous avons appris ta disparition. Saches que tu resteras à jamais dans nos cœurs, même si tu es parti sans nous dire au revoir. »

Habib Beye : “Tu es un géant, tu as soulevé nos cœurs en 2002 et tu resteras à JAMAIS le 1er buteur du Sénégal en CDM. Repose en paix mon frère. Génération Sénégal”.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page