USA

Découvrez 9 choses fascinantes que vous ne saviez (peut-être) pas sur Martin Luther King Jr.

Incroyable militant des droits civiques, le Dr Martin Luther King Jr. né le 15 janvier 1929 était un prédicateur qui a utilisé les tactiques de la non-violence et de la désobéissance civile pour lutter pour l’égalité et la justice.

Voici quelques faits sur Martin Luther King que vous ne saviez peut-être pas :

Publicité

1. Dr Martin Luther King Jr. était un fumeur, mais il le cachait pour éviter la stigmatisation et la controverse en tant que leader chrétien. Plusieurs sources indiquent qu’il fumait sur le balcon de l’hôtel de Memphis avant d’être abattu.

2. Jusqu’en 2011, le Dr Martin Luther King Jr. était le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix. Il n’avait que 35 ans lorsqu’il l’a remporté en 1964. Il a fait don de tout l’argent du prix Nobel au mouvement pour les droits civiques.

3. Après avoir servi comme pasteur de l’église baptiste Dexter Avenue à Montgomery, Martin Luther s’est installé à Atlanta pour devenir pasteur assistant de l’église baptiste Ebenezer. Il a été ordonné pasteur en 1948 et a servi à Montgomery jusqu’en 1954.

4. Martin Luther King Jr. a été baptisé « Michael » à sa naissance. Son père Martin Luther King Sr., également appelé Michael a changé leur nom en Martin après avoir visité l’Allemagne où il a été inspiré par le chef protestant Martin Luther.

5. Le premier discours de Martin Luther King Jr. a été prononcé à l’âge de 15 ans. il était intitulé « Le Nègre et la Constitution ».

6. Il fut inspiré par Mahatma Gandhi pour adopter une position de non-violence.

7. Martin Luther King a été arrêté 30 fois et accusé de tout, y compris d’excès de vitesse et d’actes de désobéissance civile.

Pub


8. Sa mère, Alberta Williams King, a également été tuée par balle en 1974 alors qu’elle jouait de l’orgue à l’église d’Atlanta.

9. Le discours emblématique du 28 août 1963 « I Have a Dream » prononcé par Martin Luther King Jr. n’était pas le discours original préparé par son avocat, rédacteur de discours et confident Clarence B. Jones. Ce discours avait été improvisé.

Crédit photo : lapausephilo

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer