Côte d'Ivoire

Bouaké: Des gardes pénitenciers facilitent l’évasion des prisonniers grâce aux tirs…Explications

Suite aux tirs qui ont été entendus dans la matinée à la prison de Bouaké, l’on ne sait toujours pas les réelles mobiles à la base de cette insurrection dans cette maison d’arrêt. Dans une publication datant du 18 janvier dans la matinée, nos confrères de koaci annonçaient que des tirs avaient été entendus dans cette prison de Bouaké.

A la question de savoir quelles étaient les causes de ces tirs, certains témoignages, ont laissé entendre que cela était dû à la manifestation des gardes pénitenciers. Et pendant ces manifestations plusieurs détenus ont réussi à s’évader de la maison d’arrêt de Bouaké. Lors de cet incident, 6 gardes pénitenciers ont été blessés dont l’un par balle.

Publicité

Leur but était d’exprimer leur mécontentement suite à leur condition comme leurs camarades des localités de Dimbokro, Bouaflé et Divo l’ont fait.

D’après Aboubacar Coulibaly, leur délégué, cette manifestation est, ce qu’il a considéré comme un « affrontement » avec les soldats de l’armée. C’est un “affrontement dans la mesure où cela a profité aux prisonniers, dont « trois ont réussi à s’évader ».

De leur côté, « 6 gardes » ont été blessés dont un par balles. Six (6) armes emportées, et les « militaires mis aux arrêts « quatre » (04) des leurs. Pour l’heure, le calme est revenu à la maison d’arrêt de Bouaké et aucune déclaration officielle n’a été faite pour expliquer les réelles causes de ce mouvement d’humeur.

Une chasse à l’homme a été organisée pour rattraper les prisonniers évadés qui se sont évaporés dans la nature. Peut-être l’efficacité des forces de l’ordre permettra de mettre la main sur ces hors la loi qui sont en cavale.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page