À la UneCôte d'IvoirePolitique

Dialogue Ouattara-Bédié/ Le PDCI dit niet pour l’instant et pose ses conditions

Le PDCI-RDA n’est pas fermé à la discussion selon un communiqué publié par le parti de Bédié le 11 novembre. Mais pour l’heure et dans les circonstances actuelles, le parti créé par Houphouët-Boigny n’entend pas avoir un dialogue direct avec Alassane Ouattara.

Le PDCI qui se dit parti promoteur du dialogue politique, n’est pas fermé au dialogue. Le PDCI a rappelé dans un communiqué que son président avait multiplié les courriers à l’égard de Ouattara pour discuter de la situation de crise. Mais, tout avait été rejeté par le pouvoir.

Publicité

Aujourd’hui, face à la main tendue du régime, le PDCI estimant que « nul ne peut, en effet, aller à une table de négociation en étant bâillonné, privé de ses droits élémentaires et de sa liberté de mouvement« , pose des conditions qu’il juge minimum, avant d’envisager s’asseoir à la table des négociations.

Il s’agit entre autres de « La levée du blocus autour de la résidence du Président Henri Konan ; La levée du blocus autour des résidences de tous les leaders des partis politiques de l’opposition, notamment celles du Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE, du Dr Assoua Adou, de messieurs Affi N’guessan, Albert Mabri Touakeusse et Hubert Oulaye« .

Publicité 2

Le parti de Bédié exige aussi « La libération de tous les responsables et militants des partis politiques de l’opposition, ainsi les acteurs de la société civile, injustement et illégalement incarcérés » et « La cessation de toutes les poursuites judiciaires contre les responsables et militants de l’opposition, ainsi que les acteurs de la société civile« .

Pour le PDCI-RDA, ce dialogue doit être inclusif et ouvert à toute la classe politique, comme l’a demandé la France. Mieux, du fait de la crise de confiance entre les différents acteurs, le PDCI exige que les négociations se passent « sous la conduite d’un Facilitateur accepté par toutes les parties, suivant un agenda et porter sur des sujets validés au préalable par l’ensemble des parties prenantes.« 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page